Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 02/07/2012

"Cette mer devenue un fossé"

Presse française, Lundi 2 juillet. Au menu de la presse française ce matin, le témoignage d’un rescapé d’une tragédie en Méditerranée, le programme estival du gouvernement, la bataille de l’UMP, et deux bonnes nouvelles.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec le récit d’une odyssée, le témoignage d’un des 9 rescapés de l’embarcation qui avait dérivé pendant 15 jours en Méditerranée en mars 2011, provoquant la mort de 63 clandestins africains.
 
Il s’appelle Abu Kurke Kebato, et l’histoire qu’il raconte au journal l'Humanité tient en quelques mots: «nous n’étions plus des êtres humains». Voilà comment ce réfugié éthiopien raconte ce que lui et 71 autres passagers d’un petit canot pneumatique ont traversé quelques part en Méditerranée, 15 jours à la dérive, malgré les appels répétés toutes les 4 heures des garde-côtes italiens signalant leur bateau en détresse, malgré le survol de leur embarcation par un hélicoptère militaire, sans que quiconque ne leur vienne en aide, sans que les navires de l’Otan qui croisaient alors au large de la Libye ne leur portent secours. Ils sont morts de faim, de soif, ou ils se sont jetés à l’eau de désespoir. L’odyssée d’Abu, rappelle l’Huma, ressemble à celle de milliers d’autres. Plus de 1500 personnes se sont noyées ou ont disparu en Méditerranée l’année dernière, rappelle le journal, qui évoque une mer devenue «un fossé où s’abîment les migrants sans papiers», et ces milliers de jeunes «dont les vagues amènent chaque jour les corps sans vie sur les plages du détroit de Gibraltar, sur les côtes des Balkans ou de l’Italie».
 
A voir également ce matin, le programme estival chargé du gouvernement. Jean-Marc Ayrault et ses ministres vont avoir un mois, jusqu’à la fin de la session parlementaire, pour dire quelles vont être leurs réformes - et ça s’annonce drastique, d’après Libération, qui évoque «l’été des choix » qui attend François Hollande. Dès ce matin, la Cour des comptes va publier son rapport sur l’état des finances publiques, dans la foulée, Jean-Marc Ayrault prononcera demain son discours de politique générale à l’Assemblée. Au menu, un gel des dépenses publiques d’au moins 1 milliard d’euros, et surtout des augmentations d’impôts, bref, pas de bonnes nouvelles à l’horizon, et Libération écrit ce matin que «l’enjeu des jours à venir» va être de «créer un consensus, je cite, sur l’état du pays, et susciter l’adhésion à défaut d’enthousiasme, quant au chemin qu’empruntera la France pendant le quinquennat».
 
Ils ne seront sans doute pas très enthousiastes, les fonctionnaire français en apprenant ce matin que le Premier ministre a fixé des règles «très strictes», d’après les Echos, pour ce qui est de leur salaire. Le journal évoque «une stabilisation en valeur des dépenses de personnel»,  autrement dit, un vrai «tour de vis».
 
 
 
L’autre bonne nouvelle est bien sûr pour l’Espagne, victorieuse face à l’Italie en finale de l’Euro- c’est à la Une du Parisien, et de 20 minutes.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus