Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 02/07/2012

"Nous, vendeurs d'armes"

Presse internationale, Lundi 2 juillet 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la conférence de l’ONU sur le commerce international des armes, la victoire en demi-teinte de Barack Obama concernant sa réforme du système de santé, et une tribune signée David Cameron.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec les négociations qui s’ouvrent à l'ONU pour élaborer le premier traité international sur le commerce des armes conventionnelles.
 
C’est une conférence qui commence ce matin à New York, et qui devrait durer tout le mois. Le problème est plus que jamais d’actualité, à un moment où la répression tourne à plein régime en Syrie, avec la complicité notamment de la Russie. The Independent veut croire qu’il y a des raisons d’espérer que ces négociations aboutissent. Il rappelle que c’est un marché qui s’est élevé à près de 411 milliards de dollars en 2010, et qu’il n’existe pour le moment aucun traité ou convention à l’échelle globale. La Grande-Bretagne, le Mexique, la France et l’Allemagne militeraient faveur de garde-fous, mais le problème, c’est que la Russie, la Chine, l’Iran, Cuba et le Pakistan seraient opposés pour le moment à toute réglementation qui ferait référence aux droits de l’Homme, aux composants des armes ou aux munitions, tandis que les Etats-Unis, sous la pression du lobby des armes américain, refuseraient eux aussi que soit évoqué le problème des munitions. The Independent évoque un autre chiffre rendu public il y a peu par l’ONU: 300 000, le nombre de personnes qui meurent chaque année dans des conflits à travers le monde.
 
Il semblerait en tout cas que la volonté politique d’avancer sur le terrain des droits de l’Homme soit là. Dans une tribune qui est publiée ce matin par The Guardian, et qu’on retrouve également dans le journal Libération, plusieurs ministres européens, dont les ministre des Affaires étrangères français, allemand et britannique, Laurent Fabius, Guido Westerwelle, et William Hague expliquent pourquoi la conclusion de ce traité est importante. Ils reconnaissent qu’ils sont parmi les principaux exportateurs européens, qu’ils portent donc à ce titre «une responsabilité particulière, mais qu’il faut aussi que les Etats «fassent en sorte que des armes ne soient pas utilisées de manière incompatible avec les objectifs humanitaires du traité ou contraire au droit international». Ils ont un mois pour en convaincre leurs interlocuteurs.
 
La presse anglo-saxonne qui revient également ce matin sur la décision de la haute cour de justice américaine, qui a finalement validé la semaine dernière la réforme de la santé d’Obama. C’est une décision que le président américain a présenté comme une victoire pour son propre camp et pour les trente millions d'Américains qui sont aujourd’hui sans assurance santé, mais pour The Financial Times, Barack Obama a sans doute crié victoire un peu trop vite. Le journal parle d’une bataille qui est loin d’être terminée, puisque la Cour suprême a certes décidé que le Congrès pouvait étendre le régime Medicaid à des millions d’autres Américains, mais que le gouvernement fédéral n'a pas le droit de «pénaliser les États qui choisissent de ne pas participer à ce nouveau programme en leur retirant son financement».
 
Et on termine cette revue de presse avec une tribune signée David Cameron. Le premier ministre britannique qui a répété dimanche qu'il soutiendrait l'idée d'un referendum sur une renégociation des liens de la Grande-Bretagne avec l’Union européenne. «Pour moi, les deux termes 'Europe' et 'referendum' peuvent aller ensemble », a-t-il écrit dans une tribune publiée hier par le Sunday Telegraph. De quoi donner satisfaction aux plus eurosceptiques de ses partisans, quoique… ce n’est peut-être pas encore suffisant, à en croire cet article publié par le tabloïd The Express. 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/06/2016 Revue de presse internationale

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 27 juin, l’onde de choc du Brexit, toujours. Les législatives en Espagne. Et des femmes intelligentes dans les pubs télé.

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse française

"Pour une Europe du peuple"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 27 juin, l’onde de choc provoquée par le Brexit, le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et la qualification des...

En savoir plus

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse internationale

"Independence Day ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 juin, le référendum sur le Brexit vu par la presse britannique, européenne et française.

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse française

"Qui est in ? Qui est out ?"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 juin, l’autorisation finalement accordée par le gouvernement aux syndicats de manifester aujourd’hui contre la Loi travail,...

En savoir plus