Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 03/07/2012

Lutte contre la corruption en Indonésie

Un site Internet épingle les fonctionnaires corrompus en Indonésie. Les internautes chinois sont de plus en plus vigilants sur les questions de sécurité alimentaire. Et un village abandonné en Italie est à vendre sur la Toile.

Lutte contre la corruption en Indonésie

Un site pour dénoncer la corruption en Indonésie. Korupedia.org a été lancé le 19 juin dernier et connaît depuis un succès fulgurant. Il a ainsi attiré près de 2 millions de visiteurs au cours de sa première semaine d’existence. Une centaine de personnes condamnées pour corruption sont déjà pointées du doigt sur ce portail qui publie leurs noms, leurs photos, ainsi que les détails de l'affaire tels que les peines encourues ou le montant des pots-de-vin perçus.

Les responsables du projet estiment qu’en archivant ces données et en les mettant à la disposition du public, le site peut servir de dissuasion en infligeant une « sanction sociale » contre les fonctionnaires reconnus coupables de corruption.

Mais dans un pays considéré par l’ONG Transparency International comme étant l’un des plus corrompus de la planète, le projet est loin de plaire à tout le monde. Korupedia serait en effet attaqué presque tous les jours par des pirates qui tentent d’en effacer les données.

Son succès reflète toutefois la volonté de la société civile d’en finir avec la culture des dessous-de-table à tous les échelons de l’administration. En témoigne une initiative lancée récemment par des associations pour soutenir la Commission pour l'éradication de la corruption, le KPK, après que le Parlement a refusé d’en augmenter le budget.

Une opération qui vise à récolter, auprès de la population, des micro-dons et financer cet organisme qui a notamment besoin de nouveaux locaux. Via leur syndicat, des millions de vendeurs de rue se sont ainsi engagés à verser chacun la somme de 1000 roupies, soit près de 10 centimes d’euros, pour contribuer à leur façon à la lutte contre la corruption.

 

 

Chine : les activistes de la sécurité alimentaire

L’entreprise chinoise Bright Dairy a rappelé la semaine des centaines de packs de lait dans la région de Shanghai. Le produit avait été contaminé avec du détergent utilisé pour nettoyer les machines de ses usines. Une affaire qui a éclaté après qu’une internaute a signalé le problème en se servant du lait frelaté pour une recette de cuisine.

Raviolis aux pesticides, porc aux anabolisants, ou encore chou au formol : les scandales alimentaires se sont multipliés ces dernières années dans le pays, suscitant une inquiétude grandissante de la part de la population.

Pas rassurés malgré les mesures prises par le gouvernement pour enrayer le phénomène, certains ont donc décidé de prendre les choses en main. Wu Heng, un étudiant de Shanghai, a ainsi créé ce site qui a été baptisé « A jeter par la fenêtre ». Objectif : recenser tous les scandales alimentaires à travers la Chine et prévenir les internautes des dangers qui les guettent au supermarché.

Un concept repris par une entreprise de logiciels qui a récemment mis au point une application pour smartphone. Elle prend la forme d’un moteur de recherche sur la nourriture frelatée qui est rapidement devenu l’une des applications les plus téléchargées dans le pays.

Mais le sujet est sensible et ces plateformes n’intègrent que les affaires relayées par les médias locaux qui sont étroitement contrôlés par les autorités. En effet, que ce soit dans la presse ou sur les réseaux sociaux, la censure vient souvent se mêler de ces questions de sécurité alimentaire.

 

Un village de Toscane à vendre sur eBay

Le village italien de Pratariccia, en Toscane, est à vendre pour la somme de 2 millions et demi d’euros. Voici l’étonnante petite annonce que les internautes peuvent actuellement découvrir sur le site d’enchères en ligne, eBay. Situé à une quarantaine de kilomètres de Florence, ce hameau abandonné compte environ 25 habitations qui seront vendues avec le village. Des maisons qui, pour la plupart, sont en ruine et qui nécessitent donc d’importants travaux de rénovation. Cette vente s’inscrit dans le cadre des mesures d’austérité récemment mises en place par le gouvernement italien qui cherche par tous les moyens à renflouer ses caisses.

 

La tendance du jour sur les réseaux sociaux

Plus de 16 millions de tweets ont été envoyés pendant la finale de l’Euro 2012 remportée 4 à 0 par l’Espagne contre l’Italie. Un pic de 15 358 messages a même été enregistré après le 4e but de la Roja. Un nouveau record pour une compétition sportive à en croire les statistiques révélées par Twitter. Des millions de fans de football à travers le monde ont en effet commenté les rencontres sur le site de microblogging tout au long du tournoi, et ils ont été très nombreux à avoir félicité l’équipe espagnole championne du monde en titre et désormais double championne d’Europe.

 

La vidéo du jour

Dean Peterson prend tous les jours le métro à la 36e rue de Brooklyn à New York, et il a remarqué qu’à la sortie de la station, l’une des marches de l’escalier était légèrement plus haute que les autres. Assez pour faire trébucher la plupart des voyageurs qui passent par là, comme le montre cette vidéo qu’il a tournée la semaine dernière. Un petit film qui a rapidement fait le tour de la Toile, ce qui a incité la direction du métro à entreprendre des réparations.

Par Electron Libre

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

12/07/2014 Réseaux sociaux

Le recyclage devient high-tech

D'après une toute nouvelle étude comparative menée par une université anglaise, le taux de recyclage des foyers, en Grande-Bretagne et en France, restent en-dessous de la moyenne...

En savoir plus

11/07/2014 Réseaux sociaux

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

Au sommaire de cette édition : le web s'affronte sur la guerre au proche-orient ; une campagne contre la malnutrition suscite la polémique ; et une ONG utilise des Legos pour...

En savoir plus

10/07/2014 Réseaux sociaux

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

Au sommaire de cette édition : la Toile réagit à la défaite du Brésil en demi-finale de la Coupe du monde ; une mesure anti-SDF suscite la polémique en Malaisie ; et un...

En savoir plus

09/07/2014 Réseaux sociaux

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

Au sommaire de cette édition : la Toile kényane réclame plus de démocratie ; les travailleurs philippins dénoncent en ligne leurs conditions de travail ; et une vidéo embarquée...

En savoir plus

08/07/2014 Réseaux sociaux

La montre du "calife" de l'EIIL intrigue la Toile

Au sommaire de cette édition : la montre du "calife" de l’État islamique intrigue le web ; les internautes italiens dénoncent le manque d’accessibilité des transports public aux...

En savoir plus