Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Des manifestants armés attaquent le siège de la commission électorale à Benghazi

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2012

À moins d'une semaine de l'élection des membres de l'Assemblée constituante, des manifestants armés ont attaqué, dimanche, les locaux de la commission électorale à Benghazi. Ils réclament davantage d'autonomie pour la région de la Cyrénaïque.

REUTERS - Des hommes armés réclamant plus d'autonomie pour l'est de la Libye ont fait irruption dimanche dans les locaux de la commission électorale à Benghazi et incendié du matériel de vote à moins d'une semaine des élections du 7 juillet, rapporte un journaliste de Reuters.

Ce scrutin, près d'un an après le renversement de Mouammar Kadhafi, doit permettre l'élection des 200 membres de l'Assemblée qui sera chargée de rédiger la nouvelle Constitution du pays.

Les manifestants armés, qui étaient au nombre de 300 environ, réclamaient plus d'autonomie pour la Cyrénaïque, la partie orientale du pays dont Benghazi est la principale ville. C'est de là qu'est partie le soulèvement contre Kadhafi, en février 2011.

En l'état, le mode de répartition des sièges à la future Assemblée, qui tient compte de la démographie, prévoit 102 représentants pour Tripoli et 38 pour la Cyrénaïque. Les
manifestants exigent un nombre égal de sièges.

Ils ont sorti des ordinateurs et des urnes des locaux de la commission électorale et les ont détruits à l'extérieur du bâtiment. Des piles de listes électorales et de bulletins de
vote ont été incendiées, des affiches de campagne déchirées.

"Nous avons perdu la plupart du matériel administratif sur lequel nous travaillions depuis des mois. Mais nous espérons pouvoir en reconstituer une partie avant les élections grâce aux stocks de secours", a dit Haitham al Taboly, un responsable
local de la commission.

A Tripoli, le vice-président de la Haute Commission nationale des élections, Emad Al-Sayeh, a expliqué qu'"il n'y avait pas assez d'agents de sécurité aux portes des locaux de la commission pour stopper les manifestants". "Ils ont dû par conséquent se retirer et les laisser envahir le bâtiment", a-t-il ajouté.

Les manifestants brandissaient des pancartes hostiles à Moustafa Abdeljalil, le chef du Conseil national de transition (CNT) au pouvoir depuis le changement de régime. "Abdeljalil est un traître à la Cyrénaïque", pouvait-on notamment lire.

En mai, un conseil autonome de la Cyrénaïque a appelé la population locale à boycotter les élections du 7 juillet.

Le porte-parole du CNT, Saleh Darhoub, a affirmé que le scrutin pourrait avoir lieu à la date prévue.

Première publication : 02/07/2012

  • LIBYE

    "L'élection de la constituante sera sans effet si les milices ne désarment pas"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    L'ancien Premier ministre de Kadhafi extradé de Tunisie

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'armée libyenne tente d'imposer un cessez-le-feu dans l'ouest du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)