Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

Des manifestants armés attaquent le siège de la commission électorale à Benghazi

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2012

À moins d'une semaine de l'élection des membres de l'Assemblée constituante, des manifestants armés ont attaqué, dimanche, les locaux de la commission électorale à Benghazi. Ils réclament davantage d'autonomie pour la région de la Cyrénaïque.

REUTERS - Des hommes armés réclamant plus d'autonomie pour l'est de la Libye ont fait irruption dimanche dans les locaux de la commission électorale à Benghazi et incendié du matériel de vote à moins d'une semaine des élections du 7 juillet, rapporte un journaliste de Reuters.

Ce scrutin, près d'un an après le renversement de Mouammar Kadhafi, doit permettre l'élection des 200 membres de l'Assemblée qui sera chargée de rédiger la nouvelle Constitution du pays.

Les manifestants armés, qui étaient au nombre de 300 environ, réclamaient plus d'autonomie pour la Cyrénaïque, la partie orientale du pays dont Benghazi est la principale ville. C'est de là qu'est partie le soulèvement contre Kadhafi, en février 2011.

En l'état, le mode de répartition des sièges à la future Assemblée, qui tient compte de la démographie, prévoit 102 représentants pour Tripoli et 38 pour la Cyrénaïque. Les
manifestants exigent un nombre égal de sièges.

Ils ont sorti des ordinateurs et des urnes des locaux de la commission électorale et les ont détruits à l'extérieur du bâtiment. Des piles de listes électorales et de bulletins de
vote ont été incendiées, des affiches de campagne déchirées.

"Nous avons perdu la plupart du matériel administratif sur lequel nous travaillions depuis des mois. Mais nous espérons pouvoir en reconstituer une partie avant les élections grâce aux stocks de secours", a dit Haitham al Taboly, un responsable
local de la commission.

A Tripoli, le vice-président de la Haute Commission nationale des élections, Emad Al-Sayeh, a expliqué qu'"il n'y avait pas assez d'agents de sécurité aux portes des locaux de la commission pour stopper les manifestants". "Ils ont dû par conséquent se retirer et les laisser envahir le bâtiment", a-t-il ajouté.

Les manifestants brandissaient des pancartes hostiles à Moustafa Abdeljalil, le chef du Conseil national de transition (CNT) au pouvoir depuis le changement de régime. "Abdeljalil est un traître à la Cyrénaïque", pouvait-on notamment lire.

En mai, un conseil autonome de la Cyrénaïque a appelé la population locale à boycotter les élections du 7 juillet.

Le porte-parole du CNT, Saleh Darhoub, a affirmé que le scrutin pourrait avoir lieu à la date prévue.

Première publication : 02/07/2012

  • LIBYE

    "L'élection de la constituante sera sans effet si les milices ne désarment pas"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    L'ancien Premier ministre de Kadhafi extradé de Tunisie

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'armée libyenne tente d'imposer un cessez-le-feu dans l'ouest du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)