Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Les islamistes détruisent l'entrée d'une mosquée à Tombouctou

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2012

À Tombouctou, des membres d'Ansar Dine ont détruit la porte d'entrée d'une mosquée qui était toujours fermée car considérée par les habitants comme sacrée. Durant le week-end, les islamistes ont démoli plusieurs mausolées de saints musulmans.

AFP - Les islamistes qui contrôlent Tombouctou (nord du Mali) y ont détruit lundi matin la porte d'entrée d'une mosquée après avoir démoli pendant le week-end sept des seize mausolées de saints musulmans de la ville, ont rapporté des témoins à l'AFP.

"Les islamistes viennent de détruire l'entrée de la mosquée Sidi Yeyia de Tombouctou", située dans le sud de la ville, "ils ont arraché la porte sacrée qu'on ouvrait jamais", a affirmé un de ces témoins, information confirmée par d'autres habitants de Tombouctou.

L'un d'eux, ancien guide touristique de la ville a déclaré: "Ils sont venus avec des pioches, ils ont commencé par crier +Allah+ et ils ont cassé la porte. C'est très grave. Parmi les civils qui regardaient ça, certains ont pleuré".

Un membre de la famille d'un imam qui a affirmé avoir discuté avec les islamistes du groupe armé Ansar Dine (Défenseurs de l'islam) qui imposent leur loi dans la ville depuis trois mois, a dit qu'ils avaient agi ainsi car "certains disaient que le jour où on ouvrirait cette porte, ce serait la fin du monde et ils ont voulu montrer que ce n'est pas la fin du monde".

La porte située côté sud de la mosquée de Sidi Yeyia est fermée depuis des décennies, car selon des croyances locales, son ouverture éventuelle porterait malheur. Cette porte conduit vers un tombeau de saints et si les islamistes l'avaient sû, "ils auraient tout cassé", selon un autre témoin.

Après les mausolées de saints, Ansar Dine avait menacé ce week-end de s'en prendre aux mosquées de la ville, affirmant agir ainsi "au nom de Dieu" et en représailles à la décision de l'Unesco, le 28 juin, d'inscrire Tombouctou sur la liste du patrimoine mondial en péril.

L'agence onusienne a estimé que la présence des islamistes mettait en danger cette ville mythique, surnommée "la cité des 333 saints" en référence aux personnages vénérés de son passé qui y gisent.

Fatou Bensouda, procureur de la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré dimanche à Dakar que la destruction de biens religieux à Tombouctou pouvait être considérée comme "crime de guerre" passible de poursuite.

 

Première publication : 02/07/2012

  • MALI

    Les mausolées de Tombouctou victimes de la vindicte d'Ansar Dine

    En savoir plus

  • MALI

    Des mausolées détruits par les islamistes d'Ansar Dine à Tombouctou

    En savoir plus

  • MALI

    Après Gao, les islamistes d'Ansar Dine chassent les Touareg de Tombouctou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)