Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Sports

Quatre joueurs des Bleus en conseil de discipline

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2012

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a annoncé que Samir Nasri, Hatem Ben Arfa, Yann M'Vila et Jérémy Menez seraient convoqués en conseil de discipline. Quant aux primes promises aux Bleus, elles sont gelées.

REUTERS - Quatre joueurs de l'équipe de France de football, Samir Nasri, Hatem Ben Arfa, Yann M'Vila et Jérémy Menez, vont comparaître devant le conseil de discipline de la Fédération française de football pour répondre de leur attitude pendant l'Euro 2012.

Noël Le Graët, président de la FFF, a précisé mardi, au terme d'une réunion du Comité exécutif, que ces joueurs seraient "convoqués dans les délais les plus courts" après leurs vacances.

Conférence de presse de Noël Le Graët, président de la FFF

Il a également annoncé que toutes les primes promises à tous les joueurs de l'équipe de France, d'un montant d'environ 100.000 euros, étaient "gelées".

"C'est de l'argent bloqué qui sera peut-être distribué, peut-être pas", a-t-il dit à la presse. La France a été éliminée en quarts de finale de l'Euro par l'Espagne après avoir enregistré une victoire, sur l'Ukraine, un match nul avec l'Angleterre, et une défaite face à la Suède en match de poule.

Plus que par ces résultats, les sanctions annoncées mardi s'expliquent par le comportement de certains joueurs au sein d'une équipe encore marquée par "la mutinerie" de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Deschamps candidat préféré


Il est ainsi reproché à Samir Nasri, le milieu de terrain de Manchester City, d'avoir insulté un journaliste après la défaite 2-0 face à l'Espagne.

Jérémy Menez, attaquant du Paris Saint-Germain, a insulté le capitaine et gardien, Hugo Lloris, et l'arbitre du quart de finale.

Yann M'Vila, joueur de Rennes, n'a pas serré la main de son remplaçant Olivier Giroud et de l'entraîneur Laurent Blanc lorsqu'il l'a rappelé sur le banc, toujours contre l'Espagne.

Le président de la FFF s'exprime sur Didier Deschamps
Hatem ben Arfa a été impliqué dans un accrochage avec Laurent Blanc après la défaite contre la Suède dans le dernier match de poule perdu alors que les Français étaient déjà qualifiés.

Le nouvel échec à l'Euro laisse l'équipe de France sans sélectionneur car Laurent Blanc a décidé de ne pas demander le renouvellement de son contrat.

Noël Le Graët a déclaré au cours de sa conférence de presse que son successeur serait choisi "en fin de semaine ou au début de l'autre".

Il a ajouté que Didier Deschamps, qui vient de quitter son poste d'entraîneur de l'Olympique de Marseille, restait son candidat préféré mais avait demandé un temps de réflexion.
 

Première publication : 03/07/2012

COMMENTAIRE(S)