Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

SPORT

Le PSG ouvre le mercato avec Lavezzi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2012

Depuis lundi, l’attaquant de Naples, Ezequiel Lavezzi, est officiellement Parisien. L’annonce de son transfert ouvre le mercato d'un PSG version Qatar, déterminé à recruter des stars dans le club de la capitale pour la saison prochaine.

AFP - Le Paris SG a officialisé lundi le transfert de l'attaquant argentin de Naples Ezequiel Lavezzi le jour de sa reprise, en attendant peut-être l'arrivée d'autres noms plus prestigieux dans un club plus ambitieux que jamais.

Après six semaines de repos, les Parisiens se sont présentés pour des séries de test médicaux en tous genres, hormis Nene et Javier Pastore, les deux grandes vedettes de la dernière saison.

Même si le Brésilien n'est pas satisfait de ses conditions actuelles, les deux Sud-Américains avaient en fait obtenu l'accord du club pour rejoindre plus tard leurs équipiers et participer à la séance de l'après-midi.

Les internationaux rejoindront eux le groupe courant juillet en ordre dispersé entre les participants à l'Euro-2012 (Ménez, Matuidi, Sirigu et Motta) et les autres (Lugano, Bisevac et Tiéné).

Dans l'après-midi, le PSG en a même ajouté un à sa collection en officialisant enfin la première arrivée de l'été, celle de Lavezzi.

Après avoir fait les beaux jours de Naples pendant cinq ans (38 buts), l'attaquant international argentin de 27 ans (2 buts en 19 sélections) s'est engagé pour quatre ans dans la capitale.

"Paris me donne la possibilité de grandir et je pense que cela va devenir un des clubs les plus puissants", a expliqué le joueur recruté pour un peu plus de 30 millions d'euros, bonus compris.

Van Persie dans le viseur


Mais cette première arrivée avant de s'envoler mercredi pour le premier stage en Autriche pourrait plus ou moins rapidement être suivie d'autres.

C'est le souhait de Leonardo, directeur sportif du PSG, et des richissimes propriétaires qataris du club, qui se heurtent toutefois à une hausse massive des prix dès qu'ils pointent le bout de leur nez.

Cette question est certes épineuse, mais n'est pas la plus problématique. Car Paris souffre du manque d'attractivité de la L1 et surtout de la peur des recrues potentielles de se voir de plus en plus imposées, en raison de la volonté affichée du président François Hollande de taxer à 75% la part des revenus au-delà d'un million d'euros.

"En ce moment, les équipes ne bougent pas trop et on est un peu dans la même situation", a commenté lundi Leonardo.

Depuis plusieurs mois pourtant, le PSG s'emploie à attirer un attaquant de classe mondiale. Après avoir ciblé Higuain ou Ibrahimovic, il chasse désormais Van Persie. Le propriétaire QSI aurait même estimé son premier choix à plus de 40 M EUR, quand Arsenal en demande 45 M EUR.

City a cependant nettement plus les faveurs du Néerlandais qui aurait fait savoir qu'il demanderait plus de 13 M EUR de revenus annuels. Peut-être aussi pour décourager poliment le PSG...

Gameiro sur le départ

La rumeur continue aussi d'envoyer Kaka du Real Madrid vers Paris, malgré les démentis réguliers de Leonardo.

Les signatures éventuelles de ces deux joueurs pourraient cependant précipiter les départs de Gameiro et Nene.

Le premier était bien là lundi, mais il se rapproche de plus en plus de Valence, où, selon ses proches, il cherche déjà un domicile.

Quand au caractériel brésilien, il n'est pas en odeur de sainteté auprès de ses dirigeants après ses agitations pour obtenir une revalorisation de salaire.

Après avoir libéré Ceara, le PSG doit aussi trouver un latéral droit. Il a négocié pour attirer Dani Alves mais le président du Barça n'a pas souhaité désavouer son nouvel entraîneur qui veut conserver le Brésilien.

Le mercato, ouvert jusqu'au 31 août, promet donc de traîner en longueur pour un PSG qui, malgré son image d'acheteur frénétique, n'est pas forcément en position de force.

Au grand dam de l'entraîneur Ancelotti qui n'a jamais caché qu'il souhaitait le plus tôt possible au moins un renfort par ligne.

Première publication : 03/07/2012

  • FOOTBALL

    Les douze travaux d’Al-Khelaïfi (et du PSG)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le projet pharaonique du Qatar pour le PSG

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Le PSG se relance en enfonçant l'OM lors d'un clasico engagé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)