Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Martin vainqueur de la 9e étape, le Français Gallopin en jaune

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Sports

Manchester United jette son dévolu sur Wall Street pour son entrée en Bourse

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2012

Après plusieurs mois de tergiversations, le club de Premier League a choisi Wall Street comme place financière pour son entrée en Bourse. Fortement endetté, Manchester United espère ainsi combler une partie de son déficit.

REUTERS - Manchester United a finalement choisi Wall Street pour effectuer son entrée en bourse, mettant fin à plusieurs mois d'incertitude concernant le choix de la place financière que le club de Premier League visait.

Les anciens champions d'Angleterre avaient un temps envisagé de porter leur choix sur la bourse de Hong Kong car la moitié des supporters du club, estimés à 659 millions dans le monde selon une enquête commandée par le club, se trouvent en Asie.

"Il reste à voir quel profit le football peut dégager aux Etats-Unis, pays dans lequel ce sport n'est pas très populaire", a commenté Jay Ritter, spécialiste de l'Université de Floride. "L'endroit idéal pour s'inscrire aurait été la bourse de Londres", a-t-il ajouté.

Les propriétaires du club, la famille Glazer, sont bien connus aux Etats-Unis puisqu'ils possèdent également l'équipe de football américain des Tampa Bay Buccaneers.

Au 31 mars, la dette globale du club est de 423,3 millions de livres sterling et l'entrée en bourse vise à combler une partie de ce déficit.

Dans la demande adressée à la Commission des opérations boursières américaine mardi, Manchester United précise espérer lever 100 millions de dollars dans le cadre de sa première offre publique pour ses actions de catégorie A.

La famille Glazer conservera les actions de catégorie B ce qui lui assurera 67% des voix au sein de l'assemblée des actionnaires et la haute main sur la gestion du club.

La date de l'entrée sur le marché, ni le nombre d'actions qui seront proposées ne figurent dans le document remis à la Commission des opérations boursières.

Première publication : 04/07/2012

  • LIGUE EUROPA

    Manchester United sort par la petite porte

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)