Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

Sports

Le double amputé Oscar Pistorius sélectionné pour les Jeux olympiques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2012

Le Sud-Africain Oscar Pistorius, qui court avec des prothèses à la place des jambes, sera le premier athlète paralympique à participer aux Jeux olympiques, à Londres. Il sera aligné sur 400 m et en relais 4x400 m.

AFP - Le Sud-Africain Oscar Pistorius, qui court avec des prothèses à la place des jambes, sera le premier athlète paralympique à disputer les JO après avoir été sélectionné mercredi sur 400 m et en relais 4x400 m pour les jeux Olympiques de Londres.

"Aujourd'hui est vraiment l'un des plus beaux jours de ma vie! Je serai à Londres-2012 pour les jeux Olympiques et les Paralympiques!", a déclaré sur son compte twitter l'athlète de 25 ans, amputé des deux jambes à l'âge de 11 mois en raison d'une malformation congénitale.

"Merci à tous ceux qui ont fait de moi l'athlète que je suis! Dieu, ma famille, mes amis, mes rivaux et mes supporters! Vous y avez tous contribué", a ajouté l'athlète, surnommé "Blade Runner" en référence aux lames en carbone en forme de pattes de félin qui le propulsent.

Vendredi, Pistorius avait craint de voir son rêve s'envoler après avoir échoué à se qualifier sur 400 m. Il avait terminé 2e des Championnats d'Afrique à Porto Novo (Bénin), mais en seulement 45 sec 52/100, alors qu'il devait réaliser moins de 45 sec 30/100 pour obtenir son billet pour Londres sur cette distance.

Il avait déjà réalisé les minima en courant en 45 sec 20/100 en mars, mais il devait réediter la performance avant le 30 juin, selon le barême du Comité olympique sud-africain (SASCOC).

Finalement, mercredi, le SASCOC l'a d'abord sélectionné pour le 4x400 m puis l'a repêché en individuel.

Comme Pistorius était déjà présent aux JO-2012 pour disputer le relais, "la demande a été faite (par la Fédération sud-africaine d'athlétisme) de l'autoriser à courir le 400 m, et nous n'y voyons aucun problème", a déclaré à l'AFP le président du Comité olympique sud-africain Tubby Reddy.

L'an passé à Daegu (Corée du Sud), le Sud-Africain était devenu le premier athlète handisport à participer à des Mondiaux d'athlétisme. Il avait remporté la médaille d'argent du relais 4x400 m, en prenant part aux séries mais pas à la finale, ce qui l'avait mis en colère contre les responsables de sa Fédération.

Également en lice aux jeux paralympiques

Depuis, entre méforme des uns et blessures des autres, le relais 4x400 m sud-africain a failli ne pas aller à Londres, mais il a été sélectionné mercredi 24 heures après que la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) eut retenu l'Afrique du Sud parmi les 16 équipes qualifiées pour les JO dans cette épreuve.

"Comme je l'ai dit de nombreuses fois déjà, nous n'emmenons pas de touristes à Londres. Tout le monde a rempli les critères de sélection", a souligné le chef de la délégation olympique sud-africaine Gideon Sam.

Rodé aux contretemps, réticences et autres blocages, Pistorius n'a jamais baissé les bras, faisant jouer les tribunaux et son inoxydable volonté de courir avec les meilleurs valides.

En 2008, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait déjugé l'IAAF par manque de preuves scientifiques sur l'avantage global net que lui apporteraient ses prothèses et l'avait autorisé à courir avec les valides.

A Daegu, l'IAAF avait toutefois obligé l'Afrique du Sud à le faire courir en premier relayeur: en 2e, 3e, ou 4e position, il aurait pu devoir se rabattre avec le risque que ses prothèses - en fait des lames - ne blessent les autres participants.

Après les jeux Olympiques (27 juillet-12 août), il disputera aussi les jeux Paralympiques dans la capitale britannique (29 août - 9 septembre) où il sera l'une des vedettes les plus attendues.

"C'est un grand objectif pour moi car je défendrai mes trois titres (100 m, 200 m, 400 m ndlr) et je ferai partie de l'équipe sud-africaine qui visera le record du monde du relais 4x100 m", avait-il souligné la semaine dernière.

 

Première publication : 04/07/2012

  • BASKET-BALL

    Quand le forfait de Noah aux JO enflamme Twitter

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    La flamme olympique est arrivée au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    L'escrimeuse Laura Flessel, porte-drapeau français aux JO de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)