Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

Amériques

Présidentielle : les bulletins de plus de la moitié des urnes vont être recomptés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2012

L'Institut fédéral électoral mexicain a annoncé, ce mercredi, qu'il procèderait au recomptage des voix de 54,5 % des urnes de l'élection présidentielle. La gauche avait dénoncé des "incohérences" lors du scrutin de dimanche dernier.

AFP - L'autorité électorale mexicaine a annoncé mercredi qu'elle recompterait les bulletins de vote glissés dans 54,5% des urnes à l'élection présidentielle de dimanche, dont les résultats préliminaires donnant la victoire au candidat du PRI Enrique Peña Nieto sont contestés par la gauche.

"En toute sécurité, nous allons ouvrir et recompter (...) 54,5% du total des urnes de l'élection présidentielle, c'est-à-dire que 78.012 urnes et leurs bulletins seront recomptés", a déclaré le secrétaire exécutif de l'Institut fédéral électoral (IFE), Edmundo Jacobo, au cours d'une conférence de presse.

Mardi, l'équipe de campagne du candidat de la coalition de gauche, Andres Manuel Lopez Obrador, avait demandé le recomptage de l'ensemble des bulletins, estimant que des fraudes avaient entaché le scrutin.

Mercredi, le résultat provisoire de l'élection présidentielle accordait un total de 38,15% des suffrages exprimés à M. Peña Nieto contre 31,64% à M. Lopez Obrador, soit un écart d'environ trois millions de voix.

L'Institut fédéral électoral a jusqu'au 6 septembre pour proclamer le résultat officiel après examen, à partir de la semaine prochaine, des recours.

M. Jacobo a également précisé que les bulletins contenus dans 61,3% des urnes utilisées pour les élections sénatoriales et dans 60,3% des urnes pour l'élection des députés seraient recomptés.

"Il s'agit de l'opération de réouverture, de transparence et de publicité maximale la plus importante de l'histoire électorale de notre pays", selon lui.

 

Première publication : 04/07/2012

  • MEXIQUE

    Après sa défaite à la présidentielle, Obrador demande un recomptage des bulletins

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Lopez Obrador dénonce le résultat "frauduleux" de la présidentielle

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Le conservateur Peña Nieto remporte facilement l'élection présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)