Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Economie

La BCE abaisse son taux directeur à un niveau inédit de 0,75%

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2012

La Banque centrale européenne (BCE) a fixé jeudi son taux directeur à 0,75%, son niveau le plus bas jamais enregistré. Cet instrument, utilisé pour alimenter les banques, fait office de baromètre du coût du crédit au sein de la zone euro.

AFP - Le principal taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE), qu'elle a abaissé jeudi à 0,75% pour la première fois de son histoire, est l'outil central dont elle dispose pour influer sur l'octroi de crédits et contrôler l'évolution des prix en zone euro.

Jamais la BCE n'avait fixé son taux directeur à un niveau aussi bas. Jusqu'à présent le seuil demeurait 1%, son niveau de mai 2009 à avril 2011, puis de nouveau depuis décembre face à l'accélération de la crise en zone euro.

Cet instrument, utilisé lors des principales opérations de refinancement par la BCE pour alimenter les banques en liquidités, est le baromètre du coût du crédit dans les 17 pays de la zone euro.

Les banques qui veulent se refinancer à court terme peuvent le faire en payant un intérêt sur la somme qu'elles empruntent auprès des banques centrales de leurs pays respectifs. Cet intérêt est calculé d'après le taux en cours à la BCE.

Les banques répercutent ensuite, en principe, ce loyer sur les intérêts des crédits qu'elles accordent à leurs propres clients. Plus le taux de la BCE est bas, plus le coût du crédit a des chances d'être bon marché ce qui, en théorie, favorise la croissance.

A l'inverse, une hausse du taux du crédit permet théoriquement de ralentir la demande et par conséquent d'éviter une surchauffe génératrice d'inflation.

Or les prévisions d'inflation sur le moyen terme sont à la baisse, et l'économie en zone euro menacée de récession a cruellement besoin de soutien.

C'est cette dernière menace qui a incité la BCE à baisser une nouvelle fois son taux directeur, même si pour les économistes, cela ne devrait pas suffire.

La BCE a également abaissé d'un quart de point ses deux autres taux directeurs, à savoir le taux de dépôt au jour le jour, qui est désormais de 0% contre 0,25% précédemment, ainsi que son taux de prêt marginal, passé à 1,50% contre 1,75% auparavant.
 

Première publication : 05/07/2012

  • ZONE EURO

    Le plan de sauvetage espagnol de Bankia rejeté par la BCE

    En savoir plus

  • ITALIE

    Selon Mario Draghi, l'Union européenne "vit un moment crucial de son histoire"

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Après Hollande, Draghi s'attaque à l'austérité "made in Berlin"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)