Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

Amériques

Après recomptage, Peña Nieto déclaré vainqueur de la présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2012

Le candidat du Parti révolutionnaire institutionnel a remporté l'élection présidentielle du 1er juillet au Mexique. Crédité de 38,21 % des voix, il devance le candidat de la gauche Andres Manuel Lopez Obrador, qui avait contesté le résultat.

AFP - Enrique Peña Nieto, du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) est le vainqueur de l'élection présidentielle du Mexique avec 38,21% des voix, selon le site de l'Institut fédéral électoral (IFE).

Le candidat de la gauche, Andres Manuel Lopez Obrador, qui a annoncé par avance qu'il allait contester ce résultat devant le tribunal électoral pour fraudes, est crédité de 31,59%. Josefina Vazquez Mota, canditat du Parti action nationale (PAN, conservateur) du président sortant Felipe Calderon, obtient 25,41% des suffrages.

Ces résultats ont été annoncés après une opération de recomptage portant sur plus de la moitié des 143.144 urnes pour corriger les incohérences détectées après le décompte préliminaire de l'élection de dimanche. Lopez Obrador avait demandé un recomptage de l'ensemble des urnes.

Le candidat de la gauche a annoncé d'avance son rejet des résultats des élections en affirmant lors d'une conférence de presse jeudi que le PRI avait "acheté des millions de votes", notamment par l'intermédiaire de la distribution d'une grande quantité de cartes d'achat dans une chaîne de magasins.

En 2006, Lopez Obrador avait déjà dénoncé une fraude dans le scrutin présidentiel perdu par seulement 0,56% derrière l'actuel président sortant Felipe Calderon. Ses partisans avaient bloqué pendant plus de six semaines le centre de la capitale. Mais le candidat de la gauche a assuré que, cette fois-ci, sa protestation serait pacifique et se situerait sur le terrain légal.

 

Première publication : 06/07/2012

  • MEXIQUE

    Après sa défaite à la présidentielle, Obrador demande un recomptage des bulletins

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Lopez Obrador dénonce le résultat "frauduleux" de la présidentielle

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Le conservateur Peña Nieto remporte facilement l'élection présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)