Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

Sports

À Wimbledon, Serena Williams en finale pour un cinquième titre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/07/2012

La finale dames du tournoi de Wimbledon opposera ce samedi Serena Williams à la Polonaise Agnieszka Radwanska. Donnée largement favorite, l'Américaine de 30 ans va tenter de décrocher un cinquième titre sur le gazon anglais.

AFP - Serena Williams se dirige tout droit vers un cinquième titre à Wimbledon, dont la Polonaise Agnieszka Radwanska, novice à ce niveau, aura bien du mal à la priver samedi en finale.

Auprès de l'Américaine, Radwanska fait figure de poids plume, aussi bien sur le plan physique que sur celui du palmarès. Serena Williams, c'est, à 30 ans, 13 titres du Grand Chelem, dont quatre Wimbledon (2002, 2003, 2009, 2010).

Elle disputera sa 18e finale en Grand Chelem, sa 7e à Wimbledon, où elle affirme un peu plus la domination écrasante de la maison Williams. Depuis 2000, il ne s'est passé que deux années (2006, 2011) sans qu'elle ou sa soeur aînée Venus, cinq fois sacrée à Londres, soit au moins en finale.

A 23 ans, Radwanska n'avait jusque-là jamais dépassé les quarts de finale en Grand Chelem. La Polonaise doit sa place de N.3 mondiale à ses succès dans des tournois secondaires (Dubaï, Miami et Bruxelles cette année).

En cas de succès, elle deviendrait pourtant la nouvelle N.1 mondiale. Elle serait la quatrième joueuse cette année, après Caroline Wozniacki, Victoria Azarenka et Maria Sharapova, à occuper cette position.

Si elle s'incline, Azarenka la reprendra à Sharapova. Mais la véritable patronne du circuit, quand elle se consacre comme en ce moment pleinement au tennis, reste Serena.

L'intelligence de Radwanska

Eliminée en 8e de finale à l'Open d'Australie, l'Américaine a subi un échec retentissant au 1er tour à Roland-Garros. Depuis, elle s'est remise au travail avec acharnement, prenant des conseils auprès de l'entraîneur français Patrick Mouratoglou.

Après un début de tournoi mitigé, elle est montée en puissance, en sortant la tenante du titre Petra Kvitova en quart. En demi-finale, elle a assommé Azarenka (6-3, 7-6) à coups d'aces, 24 au total, un record à Wimbledon.

Elle reste cependant prudente. "C'est la finale de Wimbledon. Radwanska joue bien. Elle a été plus constante que moi cette année, a-t-elle rappelé. Elle a une bonne main et fait tout bien. Si je ne suis pas à fond, je ne gagnerai pas".

Sur le plan de la puissance, la frêle Radwanska (1,72 m, 56 kg) ne joue pas dans la même catégorie que Serena (1,75 m, 70 kg). La Polonaise a marqué moins d'aces depuis le début du tournoi (14) que l'Américaine dans le seul second set de sa demi-finale (16, et 85 depuis le début de la quinzaine).

Elle compense par son intelligence et sa variété de coups. Les deux joueuses ne se sont plus rencontrées depuis 2008, Serena s'étant imposée facilement deux fois. "Je n'ai vraiment rien à perdre, je vais faire de mon mieux", a promis Radwanska qui, enrhumée, a dû annuler une conférence de presse vendredi.
 

Première publication : 07/07/2012

  • TENNIS

    Wimbledon : pour sa huitième finale, Roger Federer affrontera Andy Murray

    En savoir plus

  • TENNIS

    Wimbledon : Serena Williams disputera sa septième finale

    En savoir plus

  • TENNIS

    Wimbledon : Jo-Wilfried Tsonga rencontrera Andy Murray en demi-finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)