Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Asli Erdogan, les maux de la Turquie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May attendue à Davos ce jeudi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : l'enfer de la prison vu par d'anciens détenus

En savoir plus

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

SPORT

Mark Webber remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/07/2012

L'Australien Mark Webber a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne, ce dimanche, au volant de sa Red Bull-Renault. Il a devancé l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault).

AFP - L'Australien Mark Webber (Red Bull-Renault) a remporté dimanche le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, 9e manche du Championnat du monde, devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et son coéquipier allemand Sebastian Vettel, dans l'autre Red Bull.

"C'était une course très intéressante, avec un peu de stratégie à la fin", a dit Webber sur le podium, interrogé par Sir Jackie Stewart, le triple champion du monde de F1, juste après la 9e victoire de sa carrière et la deuxième cette saison, après Monaco.

Auteur d'une course parfaite, a doublé Alonso au 48e des 52 tours, grâce à ses pneus durs, alors que l'Espagnol était à ce moment-là obligé de rouler avec des pneus tendres, au terme d'une course disputée intégralement sur une piste sèche, à la surprise des organisateurs et des spectateurs.

Grâce à cette 2e place, Alonso, parti en pole position, reste en tête du championnat du monde, avec 13 points d'avance sur Webber, seul autre pilote avec Alonso à avoir remporté deux Grands Prix depuis le début de cette saison 2012.

La stratégie de Webber, parti en pneus tendres pour finir en pneus durs, a été meilleure que la stratégie inverse adoptée par Alonso, qui lui a fait perdre beaucoup de temps en toute fin de course.

Tirs groupés de Ferrari et Lotus


"A la fin, je n'étais plus assez rapide, mais Mark méritait de gagner", a dit le double champion du monde, beau joueur et content d'avoir encore marqué beaucoup de points.

Comme Red Bull, Ferrari fait un tir groupé très utile pour le championnat constructeurs, grâce à la 4e place du Brésilien Felipe Massa, l'autre pilote de la Scuderia.

En revanche, devant leur public, les pilotes McLaren ont déçu, Lewis Hamilton prenant la 8e place, la même que sur la grille de départ, et Button la 10e, lui aussi dans les points, mais très loin du vainqueur.

L'autre jolie course d'équipe du jour a été l'oeuvre de Lotus, en plaçant Kimi Räikkönen à la 5e place et Romain Grosjean, auteur de la remontée du jour, à la 6e place, alors qu'il était parti 9e et s'était retrouvé 21e en début de course, suite à un accrochage avec Paul di Resta (Force India).

Lotus dépasse McLaren au classement des constructeurs et Räikkönen, de retour en F1 après deux années sabbatiques, prend la 5e place du championnat à Nico Rosberg (Mercedes), qui a terminé 15e.
 

Première publication : 08/07/2012

  • FORMULE 1

    Fernando Alonso vainqueur du Grand Prix d'Europe

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Vettel partira en pole position au Grand Prix d'Europe

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Victoire facile de l'Australien Mark Webber au Grand Prix de Monaco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)