Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Amériques

Obama veut prolonger la baisse d'impôts pour les classes moyennes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/07/2012

À moins de quatre mois de la présidentielle, Barack Obama a plaidé au Congrès en faveur d'une prolongation pour un an des réductions d'impôts pour les classes moyennes. Une mesure qui vise à atténuer l’effet d’une hausse des taxes sur l’économie.

REUTERS - Le président américain Barack Obama a demandé lundi au Congrès de prolonger pour un an des réductions d’impôts pour les familles dont le revenu annuel est inférieur à 250.000 dollars (environ 200.000 euros).

La prolongation de ces allègements fiscaux, mis en place par le prédécesseur de Barack Obama, George W. Bush, et qui arrivent à expiration à la fin de cette année, est destinée à atténuer l’effet d’une hausse des taxes sur l’économie.

Il est peu probable que les républicains, majoritaires au Congrès, acceptent la requête présidentielle. Ils ont dit à plusieurs reprises que la prolongation des allègements fiscaux devait concerner toutes les catégories de ménages.

Barack Obama a par ailleurs démenti que la hausse des impôts pour les plus hauts revenus nuirait aux petites entreprises.

« Il ne s’agit pas de taxer les créateurs d’emplois, il s’agit d’aider les créateurs d’emplois », a-t-il déclaré lors d’une allocution prononcée à la Maison Blanche, soulignant que 97% des patrons de petites entreprises gagnaient moins de 250.000 dollars par an.
 

Première publication : 09/07/2012

  • ÉTATS-UNIS

    La Cour suprême américaine approuve l'essentiel de la réforme de santé d'Obama

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Pour séduire les électeurs latinos, Obama assouplit les mesures d’immigration

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Obama lance sa machine de guerre publicitaire contre Romney

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)