Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

SPORT

Début du procès de John Terry, poursuivi pour injures racistes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2012

Reporté pour cause d’Euro-2012, le procès de John Terry a débuté lundi à Londres. Il est reproché au défenseur anglais d’avoir proféré, l’an dernier, des insultes racistes à Anton Ferdinand. Il risque quelques milliers de livres d’amende.

AFP - Le procès du défenseur de l'équipe d'Angleterre et de Chelsea John Terry, accusé d'avoir proféré des insultes racistes au cours d'un match de Championnat d'Angleterre, a débuté lundi à Londres.

John Terry est accusé d'avoir agressé verbalement Anton Ferdinand, joueur des Queens Park Rangers, le 23 octobre.

S'il est reconnu coupable, il pourrait écoper d'une amende de 2.500 livres (1.982 euros). Mais les conséquences d'une éventuelle condamnation pourraient être bien plus désastreuses en terme commercial pour le joueur.

Terry, vêtu d'un costume gris, d'une chemise blanche et d'une cravate rose, n'a pas fait de commentaires à la presse lundi à son arrivée au tribunal de Londres, où son procès doit durer cinq jours. "Bonne chance John", lui ont lancé quelques supporteurs.

Lors d'une précédente audience, les avocats de John Terry avaient plaidé non coupable pour leur client.

Le procès du joueur anglais avait été reporté après l'Euro-2012 auquel Terry a participé, plusieurs autres joueurs de Chelsea n'étant pas en mesure de comparaître comme témoins avant la fin de la saison.

"Le parquet prétend que les mots utilisés ont démontré une hostilité basée sur l'appartenance de M. Ferdinand ou son appartenance présumée à un groupe racial", a déclaré Duncan Penny pour le ministère public, au début du procès lundi.

Terry, 31 ans, a promis de "se battre bec et ongles pour prouver son innocence", jurant "avoir toujours lutté contre le racisme" et "compter parmi ses proches amis des gens de toutes races et de toutes croyances".Il affirme que les propos qui lui sont reprochés, dont la nature ne fait guère de doute au vu des images circulant sur internet, ont été sortis de leur contexte, celui d'un match de haute intensité où les nerfs peuvent s'échauffer rapidement, et mal interprétés.

L'affaire, qui a coûté à John Terry le brassard de capitaine de l'équipe d'Angleterre, a touché une corde sensible au Royaume-Uni, où l'image du football a parfois été ternie par le racisme.

C'est pour lutter contre les abus, allant des cris de singe aux jets de bananes, dont les joueurs noirs ont été victimes à de multiples reprises, que la campagne "Montre le carton rouge au racisme" a été créée en 1996 en Grande-Bretagne.

Première publication : 09/07/2012

  • FOOTBALL

    Mario Balotelli veut faire taire les racistes

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La Fifa autorise la technologie sur la ligne de but

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Quatre joueurs des Bleus en conseil de discipline

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)