Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Moyen-orient

Pour Kofi Annan, la réunion avec Bachar al-Assad a été "constructive"

Vidéo par Anthony SAINT-LÉGER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2012

Kofi Annan, qui s'est rendu ce lundi à Damas pour s'entretenir avec le président syrien Bachar al-Assad, a évoqué une réunion "franche" et "constructive". Samedi, l'émissaire international avait reconnu que sa mission avait été jusqu'alors un échec.

AFP - L'émissaire international pour la Syrie Kofi Annan a affirmé avoir tenu lundi à Damas une réunion "franche" et "constructive" avec le président syrien Bachar al-Assad, deux jours après avoir reconnu l'échec de sa mission.

Koffi Annan est arrivé lundi à Téhéran

L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, est arrivé à Téhéran ce lundi après sa visite à Damas, a affirmé l'agence officielle Irna.

M. Annan a toujours plaidé, en vain, contre les Occidentaux pour que l'Iran soit associé aux discussions internationales sur la Syrie, estimant qu'il pourrait influer sur le régime de Damas dont il est le principal allié.

M. Annan venait de Damas, où il a convenu avec le président Bachar al-Assad d'une nouvelle "approche" de la crise. (AFP)



"J'ai tenu des discussions franches et constructives avec le président Assad", a affirmé M. Annan à la presse dans un hôtel à Damas. Quelques instants plus tôt, le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdessi, avait qualifié sur Twitter la réunion entre les deux hommes de "constructive".

"La mise en oeuvre du plan en six points a été au coeur des discussions qui ont porté également sur la manière d'aller de l'avant", a indiqué M. Makdessi en référence au plan de sortie de crise de l'émissaire resté lettre morte.

M. Annan a rencontré par la suite le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem, selon le porte-parole.

"Au cours des deux réunions, on a assuré M. Annan de l'engagement de la Syrie à l'application du plan en six points et espéré que l'autre partie (l'opposition) est tout aussi engagée", a encore tweeté M. Makdessi.

Samedi, M. Annan a reconnu l'échec de sa mission, estimant qu'il n'y avait "aucune garantie" sur une future réussite.

Les violences sur le terrain ont rendu caduc le plan de M. Annan, les troupes gouvernementales ne cessant de bombarder les fiefs rebelles et les combats entre armée et rebelles gagnant en intensité.

Première publication : 09/07/2012

  • SYRIE

    Les divisions de l'opposition syrienne exaspèrent les diplomates occidentaux

    En savoir plus

  • SYRIE

    La défection du général Manaf Tlass frappe le pouvoir au sommet

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée syrienne bombarde la province d'Alep et le nord du Liban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)