Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

Afrique

Nord-Kivu : Ban Ki-moon exhorte le Rwanda et la RD Congo à l'apaisement

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2012

Le secrétaire général de l'ONU a invité les présidents Paul Kagame et Joseph Kabila, via un communiqué, à "poursuivre le dialogue" afin de mettre fin à la crise dans le Nord-Kivu, provoquée par une rébellion qui serait armée par le Rwanda.

AFP - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mercredi les présidents rwandais et congolais pour tenter de "trouver des mesures possibles pour résoudre la crise" provoquée par la rébellion en RD Congo, a indiqué l'ONU.

M. Ban a demandé à MM. Paul Kagame et Joseph Kabila de "poursuivre le dialogue afin de réduire les tensions et mettre fin à la crise", a précisé le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

RDC : chasse à l'homme anti-rwandaise dans les rues de Goma



M. Ban a exprimé aux deux présidents "sa grande inquiétude devant les informations selon lesquelles les rebelles du M23 (..) reçoivent une aide extérieure et sont bien armés, entraînés et équipés", a ajouté M. Nesirky.

Le secrétaire général a aussi souligné la "nécessité de tout faire pour dissuader le M23 de continuer à gagner du terrain et pour mettre fin aux combats immédiatement".

Le Rwanda a été pointé du doigt par le gouvernement congolais à la suite de rapports de l'ONU et d'ONG affirmant que Kigali soutenait les rebelles, qui ont conquis ces derniers jours plusieurs villes dans la province du Nord-Kivu et pourraient menacer la capitale de la province Goma (est).

Selon des responsables de l'ONU, des troupes congolaises et des Casques bleus font route vers Goma, dans la crainte d'une attaque des rebelles.

Le M23 est constitué d'ex-combattants de la rébellion tutsi congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrés dans les Forces armées congolaises (FARDC) dans le cadre d'un accord de paix avec Kinshasa signé le 23 mars 2009.

Le torchon brûle entre la RDC et le Rwanda



Les mutins, qui réclament la pleine application de ces accords, ont commencé à faire défection en avril. Au cours des deux dernières semaines, ils sont passés de 1.000 à 2.000 combattants. Ce regain de violences a fait plus de 200.000 déplacés et plus de 30.000 réfugiés au Rwanda et en Ouganda.
 

Première publication : 11/07/2012

  • RD CONGO

    Des centaines de soldats congolais fuient en Ouganda après une attaque de mutins

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Nord-Kivu : Le Rwanda accusé de soutenir les rebelles

    En savoir plus

  • RDC

    Les mutins du M23 prennent le contrôle de plusieurs localités à l'est de la RDC

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)