Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Afrique

Nord-Kivu : Ban Ki-moon exhorte le Rwanda et la RD Congo à l'apaisement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2012

Le secrétaire général de l'ONU a invité les présidents Paul Kagame et Joseph Kabila, via un communiqué, à "poursuivre le dialogue" afin de mettre fin à la crise dans le Nord-Kivu, provoquée par une rébellion qui serait armée par le Rwanda.

AFP - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mercredi les présidents rwandais et congolais pour tenter de "trouver des mesures possibles pour résoudre la crise" provoquée par la rébellion en RD Congo, a indiqué l'ONU.

M. Ban a demandé à MM. Paul Kagame et Joseph Kabila de "poursuivre le dialogue afin de réduire les tensions et mettre fin à la crise", a précisé le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

RDC : chasse à l'homme anti-rwandaise dans les rues de Goma



M. Ban a exprimé aux deux présidents "sa grande inquiétude devant les informations selon lesquelles les rebelles du M23 (..) reçoivent une aide extérieure et sont bien armés, entraînés et équipés", a ajouté M. Nesirky.

Le secrétaire général a aussi souligné la "nécessité de tout faire pour dissuader le M23 de continuer à gagner du terrain et pour mettre fin aux combats immédiatement".

Le Rwanda a été pointé du doigt par le gouvernement congolais à la suite de rapports de l'ONU et d'ONG affirmant que Kigali soutenait les rebelles, qui ont conquis ces derniers jours plusieurs villes dans la province du Nord-Kivu et pourraient menacer la capitale de la province Goma (est).

Selon des responsables de l'ONU, des troupes congolaises et des Casques bleus font route vers Goma, dans la crainte d'une attaque des rebelles.

Le M23 est constitué d'ex-combattants de la rébellion tutsi congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrés dans les Forces armées congolaises (FARDC) dans le cadre d'un accord de paix avec Kinshasa signé le 23 mars 2009.

Le torchon brûle entre la RDC et le Rwanda



Les mutins, qui réclament la pleine application de ces accords, ont commencé à faire défection en avril. Au cours des deux dernières semaines, ils sont passés de 1.000 à 2.000 combattants. Ce regain de violences a fait plus de 200.000 déplacés et plus de 30.000 réfugiés au Rwanda et en Ouganda.
 

Première publication : 11/07/2012

  • RD CONGO

    Des centaines de soldats congolais fuient en Ouganda après une attaque de mutins

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Nord-Kivu : Le Rwanda accusé de soutenir les rebelles

    En savoir plus

  • RDC

    Les mutins du M23 prennent le contrôle de plusieurs localités à l'est de la RDC

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)