Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

EUROPE

Arrivés à Madrid, les mineurs grévistes manifestent pour défendre leurs emplois

©

Vidéo par Noémie ROCHE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2012

Des centaines de mineurs en grève, venus du nord de l'Espagne, sont arrivés mardi soir à Madrid après avoir parcouru 400 kilomètres à pied. Ils manifestent ce mercredi contre la réduction des aides publiques décidée par le gouvernement.

AFP - Au son des pétards et des sifflets, des milliers de mineurs, certains arrivés la veille après une "marche noire" de plus de 400 kilomètres, défilaient mercredi à Madrid contre les coupes dans le secteur qui signent, selon eux, "la mort de la mine" en Espagne.
              

Portant des tee-shirts noirs où était écrit "nous soutenons la lutte des mineurs", "SOS mineurs en danger d'extinction", des mineurs, soutenus par leurs familles, des syndicalistes et d'autres associations ont manifesté vers le ministère de l'Industrie.
              
"C'est la mort de la mine, des bassins miniers et de tous les villages" qui vivent du métier, affirme Rafael Blanco, mineur préretraité de 43 ans de Faedo, dans la région des Asturies (nord), dénonçant la décision du gouvernement de couper 63% des aides au secteur.
              
"Le chemin a été assez difficile, 20 jours de marche sans répit, avec plusieurs blessures en chemin", témoigne Alberto Flores, 46 ans.
              
Il fait partie des quelque 400 mineurs arrivés la veille à Madrid des bassins de charbon des Asturies, de Castille et Leon et d'Aragon.
              
Ils avaient ensuite défilé à la lumière de leurs lampes frontales, casque sur la tête, jusqu'à la symbolique Puerta del Sol, au coeur de la capitale.
              
En restructuration depuis 20 ans, les mines de charbon espagnoles ont progressivement fermé. Une quarantaine sont encore en activité, principalement dans le nord, faisant travailler 8.000 mineurs.
              
Le gouvernement de droite, engagé dans une chasse au déficit public, a décidé de réduire de 301 millions d'euros en 2011 à 111 millions cette année les aides au secteur. De quoi condamner, selon les mineurs, jusqu'à 30.000 emplois directs ou indirects.

Première publication : 11/07/2012

  • ZONE EURO

    L'Eurogroupe vole au secours de l'Espagne

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    L'Espagne pourrait bénéficier d'un délai supplémentaire pour réduire son déficit

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Rajoy prévient que la pression des marchés devient intenable pour l'Espagne

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)