Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

EUROPE

Mort d'une cinquantaine de migrants africains en Méditerranée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2012

Au moins 50 migrants africains sont morts de déshydratation alors qu'ils traversaient la mer Méditerranée pour gagner l'Italie depuis la Libye sur une embarcation de fortune, a indiqué l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

REUTERS - Cinquante-quatre émigrés, qui avaient quitté la Libye pour l’Italie sur un canot pneumatique, sont morts de soif près de la côte nord-africaine après quinze jours de dérive au cours desquels leur bateau s’est dégonflé, a annoncé mardi l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Le seul survivant, un Erythréen, a été secouru en état de déshydratation avancée par des garde-côtes tunisiens, alors qu’il s’agrippait à l’embarcation.

L’homme a déclaré aux responsables du HCR que le bateau avait presque atteint la côte italienne lorsqu’il avait été éloigné par des vents violents avant de se dégonfler progressivement.

Il ne transportait pas suffisamment d’eau et beaucoup de passagers ont commencé rapidement à souffrir de déshydratation. Beaucoup ont bu de l’eau de mer, ce qui n’a fait qu’augmenter leur soif, a-t-il ajouté.

Une porte-parole de l’Onu s’est interrogée sur l’absence de secours lors de la traversée.

" Comment est-ce possible que dans une mer comme la Méditerranée, avec tous les chalutiers, les cargos et tous les autres bateaux, il n’y ait eu personne pour les secourir " , a dit Laura Boldrini sur Sky TG24.

Selon le HCR, environ 170 personnes sont mortes cette année après avoir quitté la Libye pour rejoindre les côtes européennes. Quelque 1.300 immigrés ont réussi à atteindre l’Italie, et un millier d’autres sont arrivés à Malte.

Première publication : 11/07/2012

  • ITALIE

    Lampedusa : 25 migrants retrouvés morts dans un bateau en provenance de Libye

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Naufrage au large de la Tunisie : informations contradictoires sur le repêchage des corps

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Naufrage d'un bateau de migrants partis de Libye, au moins 200 disparus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)