Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

asie

Les États-Unis durcissent encore leurs sanctions contre l'Iran

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/07/2012

Washington va renforcer ses sanctions financières contre plus de 50 entités iraniennes soupçonnées de participer au programme nucléaire de Téhéran. Des entreprises d’État, déjà sous le coup de sanctions depuis 2005, sont notamment concernées.

AFP - Le Trésor américain a annoncé jeudi renforcer ses sanctions financières contre plus de 50 entités en Iran qu'il accuse de participer au programme nucléaire, notamment les entreprises d'Etat liées aux Forces armées iraniennes et aux Gardiens de la Révolution.

"L'Iran est sous une pression intense, la pression de sanctions multilatérales, et nous continuerons à accroître la pression tant que l'Iran refusera de répondre aux inquiétudes fondées de la communauté internationale au sujet de son programme nucléaire", a indiqué le sous-secrétaire au Trésor chargé du renseignement financier et de la lutte antiterroriste, David Cohen, en annonçant ces mesures largement symboliques dans un communiqué.

La plupart des entités concernées par cette annonce sont déjà sous le coup de sanctions du Trésor américain annoncées depuis 2005, notamment l'administration iranienne chargée de la logistique des forces armées, l'organisation publique de l'Industrie aérospatiale, la compagnie maritime publique (IRISL) et le corps des Gardiens de la Révolution.

Mais depuis l'annonce de ces sanctions, certaines d'entre elles ont changé de nom ou ont été attachées à d'autres ministères, ce qui a conduit le Trésor à identifier à nouveau une cinquantaine d'entités.

Par exemple, le Trésor indique avoir "actualisé les informations permettant d'identifier 57 bateaux affiliés à l'IRISL, qui avaient été renommés ou avaient changé de pavillon depuis qu'ils avaient été frappés de sanctions, et identifié sept nouveaux bateaux" affiliés à la compagnie maritime publique iranienne.

Les Etats-Unis accusent l'Iran d'utiliser sa compagnie maritime publique pour transporter du matériel lié à son programme nucléaire, en violation des sanctions internationales qui frappent le pays.

Le Trésor répertorie également de nouveaux responsables des ministères concernés.

En vertu de la loi américaine, les avoirs que toutes ces entités détiendraient aux Etats-Unis sont gelés, et tout ressortissant américain commerçant avec elles sera désormais passible de poursuite pénales.
 

Première publication : 12/07/2012

  • NUCLÉAIRE

    Échec des négociations entre l'Iran et les grandes puissances sur le nucléaire

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À Calcutta, Hillary Clinton appelle l'Inde à réduire davantage ses importations de pétrole iranien

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama impose de nouvelles sanctions contre l'Iran

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)