Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Moyen-orient

À l'ONU, la Russie menace d'opposer son veto à toute sanction contre Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/07/2012

Les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU ont une nouvelle fois tenté de s'accorder sur un projet de résolution contre le régime syrien. Mais la Russie reste fermement opposée à toute sanction contre Damas.

AFP - La Russie a qualifié d'"inacceptable" le projet de résolution sur la Syrie déposé mercredi à l'ONU par les occidentaux, menaçant d'y mettre son veto s'il était soumis jeudi au vote du Conseil de sécurité.

"Pris dans son ensemble, leur projet n'est pas équilibré, il ne prévoit des obligations que pour le gouvernement syrien et il n'y est pratiquement rien dit des obligations de l'opposition", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, cité par l'agence de presse Interfax.

"C'est pourquoi nous considérons que ce projet n'est pas conforme à l'esprit et à la lettre du communiqué de Genève (du 30 juin), ni au contenu du plan de paix de (l'émissaire international) Kofi Annan, et il est pour nous inacceptable", a-t-il poursuivi.

Mais si les occidentaux décident de présenter le texte "tout en sachant que pour nous son contenu est inacceptable, nous ne permettrons pas son adoption", a encore dit M. Gatilov.

La Russie, alliée au régime de Damas depuis l'époque soviétique, dispose en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU d'un droit de veto.

Dans leur texte, Européens et Américains donnent dix jours au régime de Damas pour retirer ses troupes et armes lourdes des villes rebelles, sous peine de sanctions économiques.
 

Première publication : 12/07/2012

  • SYRIE

    Nouvelle résolution contre le régime de Bachar al-Assad en vue à l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    À Moscou, le chef du CNS presse la Russie de lâcher Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour Kofi Annan, la réunion avec Bachar al-Assad a été "constructive"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)