Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

FRANCE

PSA supprime 8 000 emplois en France

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/07/2012

Le groupe automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé ce jeudi la suppression de 8 000 postes en France et l'arrêt en 2014 de la production sur son site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui emploie 3 000 salariés.

AFP - PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi l'arrêt de la production dans son usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en 2014 et la suppression de 8.000 emplois en France, après avoir enregistré une perte nette au premier semestre.

Un expert mandaté par l'État étudie la situation de PSA

L'expert mandaté par l'Etat examinera la situation de PSA Peugeot Citroën pendant 15 jours, a déclaré jeudi la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, après l'annonce de 8.000 suppressions de postes supplémentaires en France.
 
"On ne peut pas accepter quelque chose comme ça", a-t-elle déclaré sur Europe 1, en soulignant que le groupe avait perçu quatre milliards d'euros d'aides publiques ces dernières années. "Il faut regarder, il faut évaluer, c'est de l'argent qui a été versé sans contrepartie, ce qui n'est pas acceptable."

"L'Etat va regarder comment a été menée la stratégie de l'entreprise et ce qui doit être exigé dans l'intérêt des salariés", a poursuivi Marisol Touraine. "Cette étude va durer 15 jours (...) rendez-vous à la fin du mois." (Reuters)

Le premier constructeur automobile français prévoit "l'arrêt en 2014 des activités de production à Aulnay, qui emploie 3.000 salariés, le recentrage de la production en région parisienne sur Poissy et la revitalisation du site d'Aulnay", indique un communiqué.

PSA prévoit de proposer des postes à 1.500 salariés en interne et à 1.500 salariés dans le bassin d'emploi d'Aulnay "grâce aux actions de reclassement externe".

La production de la citadine Citroën C3, actuellement partagée entre Aulnay et Poissy (Yvelines), sera regroupée à Poissy.

Le site de Rennes (Bretagne) est aussi touché par ce plan de restructuration. Il "conduirait à un redéploiement des effectifs de 1.400 emplois sur un total de 5.600 salariés", selon le communiqué.

Le groupe, très affecté par la baisse des marchés automobiles européens, va également tailler dans ses effectifs hors production, "ce qui devrait conduire à la diminution de 3.600 emplois répartis sur l'ensemble des sites en France".

Un plan de sauvegarde de l'emploi est prévu pour Aulnay et plus largement un plan de départs volontaires. Les représentants syndicaux doivent être informés de l'ensemble de ces mesures lors d'un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire qui se tient jeudi matin à son siège à Paris.

"Je mesure pleinement la gravité des annonces faites aujourd'hui ainsi que le choc et l'émotion qu'elles provoquent dans l'entreprise et dans son environnement", explique le président du directoire de PSA, Philippe Varin, cité dans le communiqué.

Mais "l'ampleur et le caractère durable de la crise qui affecte notre activité en Europe rendent désormais indispensable ce projet de réorganisation qui nous permet de dimensionner notre capacité de production à l'évolution prévisible des marchés", argumente-t-il.

Le constructeur, qui a déjà vu son bénéfice net divisé par deux en 2011, a enregistré une perte nette au premier semestre 2012, dont l'ampleur n'est pas précisée.

Sa division automobile a connu une perte opérationnelle courante de l'ordre de 700 millions d'euros au premier semestre. Il table à présent sur un recul du marché européen de 8% cette année, contre -5% auparavant, et de 10% en ce qui le concerne.

Avec ces mesures, il espère revenir à "l'équilibre du cash flow opérationnel à fin 2014" et renforce ses mesures d'économies déjà mises en place.

Première publication : 12/07/2012

  • FRANCE - SOCIAL

    À Aulnay-sous-Bois, les salariés de PSA redoutent un "désastre"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)