Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

Economie

La croissance chinoise à son plus bas niveau depuis trois ans

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2012

En tombant à 7,6 % au deuxième trimestre, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) de la Chine atteint son niveau le plus faible depuis 2009, a annoncé ce vendredi le gouvernement chinois.

AFP - La croissance du Produit intérieur brut (PIB) de la Chine est tombée à 7,6% au deuxième trimestre, contre 8,1% au premier, à son plus bas niveau en plus de trois ans, a rapporté vendredi le gouvernement.

Pour la première moitié de l'année, la croissance de la deuxième économie mondiale s'est élevée à 7,8%, a précisé le Bureau national des Statistiques (BNS).

Le chiffre de la croissance pour le deuxième trimestre, conforme à la prévision des analystes interrogés par l'agence Dow Jones, est le plus faible depuis les 6,6% enregistrés au 1er trimestre 2009, lorsque les pays occidentaux étaient frappés de plein fouet par la crise économique et financière, et la Chine dans une moindre mesure.

Les dirigeants chinois ont "bien géré" les défis économiques auxquels la Chine était confrontée durant le premier semestre, a déclaré Sheng Laiyun, porte-parole du BNS, dans un communiqué.

"En conséquence, l'économie nationale a d'une manière générale maintenu un développement soutenu assorti d'une croissance modérée", a ajouté M. Sheng.

L'objectif de croissance arrêté au mois de mars par le gouvernement est de 7,5% pour l'ensemble de l'année 2012. Pour l'ensemble de la période 2011-2015, il est de 7% par an.

La Chine doit rééquilibrer son économie, trop dépendante de l'investissement, pour accorder une plus grande place à la consommation des ménages, tandis que ses exportateurs souffrent de la crise de la dette en Europe.

Le Premier ministre Wen Jiabao a décrété cette semaine que "stabiliser la croissance" était "la tâche la plus urgente" pour son pays.

Afin de soutenir l'activité, la banque centrale a baissé par deux fois les taux d'intérêt directeurs, début juin et début juillet. Ces taux n'avaient pas été abaissés depuis décembre 2008, en pleine crise financière mondiale.

La banque centrale a d'autre part réduit les réserves obligatoires des banques à trois reprises, entre décembre et mai, pour leur permettre de prêter davantage.
 

Première publication : 13/07/2012

  • HONG KONG

    Hu Jintao aux festivités du 15e anniversaire de la rétrocession à la Chine

    En savoir plus

  • ESPACE

    La Chine réussit son "baiser spatial" entre deux vaisseaux en orbite

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La Chine sort le chéquier pour pousser ses pions au FMI

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)