Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

Economie

JPMorgan : le coût des paris risqués deux fois plus important que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2012

La banque américaine JPMorgan Chase a reconnu, vendredi, que la perte dûe à des paris boursiers risqués serait d'au moins 4,4 milliards de dollars, soit bien plus que la précédente estimation de 2 milliards faite en mai dernier.

REUTERS - JPMorgan Chase a publié vendredi un bénéfice en baisse au titre du deuxième trimestre, marqué par une perte de trading importante sur le portefeuille de produits dérivés.

La première banque américaine par les actifs a fait état d'un bénéfice net de 4,96 milliards de dollars, soit 1,21 dollar par action, contre 5,43 milliards de dollars (1,27 dollar) un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient sur un bénéfice par action de 0,70 dollar.

Le produit net bancaire est ressorti à 22,9 milliards de dollars contre 21,79 milliards attendu.

Le résultat trimestriel de la banque comprend ainsi une perte de 4,4 milliards de dollars avant impôts sur le portefeuille de produits dérivés, soit beaucoup plus que la perte de 2 milliards de dollars dévoilée le 10 mai dernier.

Il comprend également un bénéfice imposable de 1 milliard de dollars imputable au débouclage du portefeuille en question.

L'action perdait 0,7% dans les transaction d'avant-Bourse.

Première publication : 13/07/2012

  • FINANCE

    Dans la tourmente, JPMorgan confirme la démission d'une dirigeante

    En savoir plus

  • FINANCE

    Les paris risqués de JPMorgan ravivent le débat sur la sécurité du système financier

    En savoir plus

  • FINANCE

    La banque JPMorgan Chase annonce une perte de 2 milliards de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)