Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Economie

JPMorgan : le coût des paris risqués deux fois plus important que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2012

La banque américaine JPMorgan Chase a reconnu, vendredi, que la perte dûe à des paris boursiers risqués serait d'au moins 4,4 milliards de dollars, soit bien plus que la précédente estimation de 2 milliards faite en mai dernier.

REUTERS - JPMorgan Chase a publié vendredi un bénéfice en baisse au titre du deuxième trimestre, marqué par une perte de trading importante sur le portefeuille de produits dérivés.

La première banque américaine par les actifs a fait état d'un bénéfice net de 4,96 milliards de dollars, soit 1,21 dollar par action, contre 5,43 milliards de dollars (1,27 dollar) un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient sur un bénéfice par action de 0,70 dollar.

Le produit net bancaire est ressorti à 22,9 milliards de dollars contre 21,79 milliards attendu.

Le résultat trimestriel de la banque comprend ainsi une perte de 4,4 milliards de dollars avant impôts sur le portefeuille de produits dérivés, soit beaucoup plus que la perte de 2 milliards de dollars dévoilée le 10 mai dernier.

Il comprend également un bénéfice imposable de 1 milliard de dollars imputable au débouclage du portefeuille en question.

L'action perdait 0,7% dans les transaction d'avant-Bourse.

Première publication : 13/07/2012

  • FINANCE

    Dans la tourmente, JPMorgan confirme la démission d'une dirigeante

    En savoir plus

  • FINANCE

    Les paris risqués de JPMorgan ravivent le débat sur la sécurité du système financier

    En savoir plus

  • FINANCE

    La banque JPMorgan Chase annonce une perte de 2 milliards de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)