Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

Economie

JPMorgan : le coût des paris risqués deux fois plus important que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2012

La banque américaine JPMorgan Chase a reconnu, vendredi, que la perte dûe à des paris boursiers risqués serait d'au moins 4,4 milliards de dollars, soit bien plus que la précédente estimation de 2 milliards faite en mai dernier.

REUTERS - JPMorgan Chase a publié vendredi un bénéfice en baisse au titre du deuxième trimestre, marqué par une perte de trading importante sur le portefeuille de produits dérivés.

La première banque américaine par les actifs a fait état d'un bénéfice net de 4,96 milliards de dollars, soit 1,21 dollar par action, contre 5,43 milliards de dollars (1,27 dollar) un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient sur un bénéfice par action de 0,70 dollar.

Le produit net bancaire est ressorti à 22,9 milliards de dollars contre 21,79 milliards attendu.

Le résultat trimestriel de la banque comprend ainsi une perte de 4,4 milliards de dollars avant impôts sur le portefeuille de produits dérivés, soit beaucoup plus que la perte de 2 milliards de dollars dévoilée le 10 mai dernier.

Il comprend également un bénéfice imposable de 1 milliard de dollars imputable au débouclage du portefeuille en question.

L'action perdait 0,7% dans les transaction d'avant-Bourse.

Première publication : 13/07/2012

  • FINANCE

    Dans la tourmente, JPMorgan confirme la démission d'une dirigeante

    En savoir plus

  • FINANCE

    Les paris risqués de JPMorgan ravivent le débat sur la sécurité du système financier

    En savoir plus

  • FINANCE

    La banque JPMorgan Chase annonce une perte de 2 milliards de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)