Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

Culture

Les Rolling Stones, 50 ans de carrière et peut-être un dernier concert

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2012

Alors que les Rolling Stones ont fêté leur cinquantième anniversaire par l'inauguration jeudi à Londres d'une exposition qui retrace leur carrière, le bruit court que le mythique groupe anglais pourrait célébrer l'événement par un concert.

AFP - Les légendaires Rolling Stones ont alimenté les rumeurs sur la tenue d'un prochain concert-événement en inaugurant jeudi une exposition consacrée à leur carrière, cinquante ans jour pour jour après leurs premiers pas sur scène.

"Cinquante ans, cela semble une période affreusement longue mais c'est passé très très vite", a déclaré Mick Jagger en arrivant à Somerset House, où il était attendus par des dizaines de fans.

A l'AFP qui l'interrogeait sur l'éventualité d'un concert, la star de 68 ans, hilare, a répondu: "Yeah définitivement, plus tard, plus tard cette année, sur scène", avant de s'éclipser.

Si rien n'a encore été officiellement annoncé, Keith Richards avait lui-même évoqué un peu plus tôt cette possibilité. "Il y a quelque chose dans les tuyaux, rien de définitif, mais on joue avec l'idée et on a eu quelques répétitions, on s'est vus dernièrement et ça fait du bien", a-t-il déclaré sur la BBC.

"Je pense que ça va arriver, mais je ne peux pas dire quand", a ajouté le guitariste, qui avait déjà évoqué la possibilité d'une tournée en 2013.

Dans l'immédiat, les fans doivent se contenter de l'exposition "Rolling Stones 50" ("Rolling Stones, 50 ans de légende" en français) qui ouvre au public vendredi, du livre qui l'accompagne et d'un documentaire prévu pour septembre.

Cette exposition compte 70 photos, prises lors des tournées ou lors de moments plus intimes, planches contacts, négatifs, pour rendre compte d'une carrière qui a révolutionné l'histoire du rock.

Signe des temps, une banque a pris la place du célèbre Marquee Club au 165 Oxford Street, où le tout nouveau groupe formé de Brian Jones, Mick Jagger, Keith Richards et trois autres musiciens a fait ses premiers pas sur scène le 12 juillet 1962.

Jagger et Richards, amis d'enfance, étaient alors âgés de 18 ans et Brian Jones, qui devait tragiquement mourir noyé dans sa piscine en 1969, avait 20 ans.

Rejoints ensuite par Bill Wyman et Charlie Watts, les rois de la provocation étaient loin de se douter qu'ils allaient devenir une référence pour des générations de musiciens, vendre plus de 200 millions d'albums, avec des tubes entrés dans la légende comme "(I Can't Get No) Satisfaction" ou "Jumpin' Jack Flash".

Le groupe a survécu à une histoire mouvementée faite de remaniements et de frictions au sein du duo central entre le charismatique Jagger et le turbulent Richards, connu pour ses riffs géniaux mais aussi sa consommation importante de drogues et d'alcool.

"Aujourd'hui, c'est le 50e anniversaire du meilleur groupe de tous les temps. C'est ma passion", s'enthousiasmait devant Somerset House un fan brésilien de 23 ans, Leandro, venu spécialement à Londres avec des amis pour l'occasion.

Non loin, un Londonien de 62 ans, Alan Harrington, raconte avoir vu le groupe en concert en 1965. "Ils étaient déchaînés à l'époque, ils le sont toujours et continuent à attirer les foules", dit-il, admiratif.

Les photos du livre et de l'exposition plongeront les fans dans la nostalgie, sans parler des intéressés: Keith Richards a avoué qu'il se sentait "tout drôle" en regardant les débuts du groupe.

"C'est incroyable, la plupart des ces photos ... je me dis +Mais où était le caméraman?+, je ne me souviens pas du tout avoir été là", s'amuse-t-il.

Le guitariste espère continuer de jouer aussi longtemps que possible: "Il y a encore de la vie dans la vieille carne", plaisante-t-il, avant de souhaiter "mourir en beauté".

La dernière tournée du groupe de légende remonte à 2005-2007, à l'occasion de l'album "A Bigger Bang".

Première publication : 13/07/2012

  • MUSIQUE

    Keith Richards, le blues et le rock en intraveineuse

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Les Beatles et iTunes ont enfin réussi à s'entendre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)