Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Le rôle de l’armée, enjeu de discussion entre Clinton et Tantaoui

©

Vidéo par Nicolas GERMAIN , Nathalie PEREZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/07/2012

Au lendemain de sa première rencontre avec le président Mohamed Morsi, au Caire, afin d'apporter son soutien à la transition démocratique, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a discuté avec les hauts responsables militaires.

AFP - La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton s'est entretenue dimanche au Caire avec de hauts responsables militaires égyptiens, après avoir apporté son "soutien ferme" à la transition du pays vers la démocratie.
              

Cette visite intervient en pleine épreuve de force entre le nouveau président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, les militaires, à qui Hosni Moubarak avait remis le pouvoir lors de sa chute en 2011, et la justice, qui a annulé une partie des législatives de cet hiver, remportées par les islamistes.
              
Au lendemain de sa rencontre avec M. Morsi, premier président égyptien qui ne soit pas issu de l'armée, Mme Clinton a rencontré pendant un peu plus d'une heure le maréchal Hussein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA).
              
"Ils ont parlé de la transition politique et du dialogue en cours entre le CSFA et le président Morsi", a déclaré un responsable du département d'Etat.
              
Mme Clinton a appelé à plusieurs reprises au respect du résultat des élections. Samedi, elle avait précisé qu'elle évoquerait avec le maréchal Tantaoui la nécessité de travailler à ce que les militaires reviennent à un rôle limité à la "sécurité nationale".
              
Armée et président sont à couteaux tirés depuis que le CSFA s'est attribué le pouvoir législatif à la mi-juin, après que la Haute cour constitutionnelle (HCC) a invalidé l'Assemblée en raison d'une irrégularité dans la loi électorale.
              
Choisissant ses mots avec prudence dans ce contexte tendu, Mme Clinton a indiqué samedi qu'il était "très clair que les Egyptiens se trouvaient au milieu de négociations complexes à propos de la transition", en particulier autour du Parlement, de la future Constitution et des pouvoirs du président.
 


                    
"Dialogue et compromis"                 
              
"La démocratie est difficile (...). Elle requiert dialogue et compromis", a-t-elle insisté. "Nous voulons aider. Mais nous savons que ce n'est pas aux Etats-Unis mais au peuple égyptien de décider".
              
Les Etats-Unis, dont M. Moubarak était un allié clé dans la région, soutiennent la transition vers un pouvoir civil, a-t-elle rappelé, tout en louant le rôle des militaires pendant la révolution.
              
Contrairement à l'armée en Syrie "qui tue son propre peuple", "le CSFA ici a protégé la nation égyptienne" pendant la révolution et a supervisé des élections libres, a-t-elle ajouté.
              
Dimanche, Mme Clinton a également discuté de l'aide américaine à l'économie égyptienne en berne, et le maréchal Tantaoui a souligné que "remettre leur économie sur les rails" était "ce dont les Egyptiens avaient le plus besoin maintenant", selon le responsable du département d'Etat.
              
L'aide comprend 250 millions de dollars de prêts pour les PME, de même que la mise en place d'un fonds américano-égyptien de 60 millions de dollars pour les entreprises. Mme Clinton a d'ailleurs rencontré l'équipe d'un "incubateur d'entreprises", qui soutient les petits entrepreneurs.
              
Selon le responsable, Mme Clinton doit également s'entretenir avec des représentants de la communauté copte et des militantes des droits des femmes.
              
La victoire des islamistes aux législatives et à la présidentielle suscite  des craintes parmi les chrétiens coptes, qui représentent 6 à 10% de population, et chez une partie des femmes, qui s'inquiètent d'une possible restriction de leurs libertés individuelles.
              
Samedi, plusieurs centaines de personnes ont manifesté devant l'ambassade américaine au Caire pour dénoncer "l'ingérence américaine dans les affaires intérieures" égyptiennes, selon l'agence officielle Mena.

Première publication : 15/07/2012

  • ÉGYPTE

    Deux touristes américains enlevés dans le Sinaï égyptien

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Bras de fer avec l'armée : Mohamed Morsi rentre dans le rang

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le président Morsi débute son mandat en défiant l'autorité de l'armée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)