Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cazeneuve, ce "frère"

En savoir plus

LE DÉBAT

Manuel Valls quitte Matignon : dernier remaniement en France

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Rebsamen : "Un président sortant ne doit pas se soumettre à une primaire"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La clé, c'est d'avoir un seul candidat de la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Corée du Sud : la rue en passe de faire chuter la présidente Park Geung-Hye

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jean-Michel Jarre : "L’électro européenne a envahi le monde"

En savoir plus

Moyen-orient

Le parquet ordonne le retour de Moubarak en prison

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2012

Suite à l'amélioration de son état de santé, Hosni Moubarak va être renvoyé en prison, sur ordre du parquet. Condamné à perpétuité pour la répression des manifestations en 2011, l'ancien raïs avait été transféré le 19 juin dans un hôpital militaire.

REUTERS - Le parquet a ordonné lundi le renvoi en prison de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak en raison d'une amélioration de son état de santé, dont la dégradation avait justifié son transfert dans un hôpital militaire il y a près d'un mois, rapporte l'agence de presse officielle Mena.

Hosni Moubarak avait été transféré de l'aile médicalisée de la prison de Torah à l'hôpital cairote de Maadi le 19 juin.

L'ancien président, qui a gouverné l'Egypte pendant 30 ans, avait alors été donné "cliniquement mort" par Mena, ce qui a ensuite été démenti par des sources militaires. Elles ont cependant confirmé qu'Hosni Moubarak avait été plongé dans un coma après une crise cardiaque et une attaque cérébrale.

L'ancien président doit purger derrière les barreaux une peine de prison à vie pour son rôle dans la mort de manifestants tués au cours du soulèvement qui a abouti à sa chute en février 2011.

Dès son arrivée à la prison de Tora, le 6 juin, Hosni Moubarak avait été pris d'un malaise et admis dans l'aile médicalisée de l'établissement.

Aucune expertise médicale indépendante n'a permis jusqu'à présent de déterminer avec précision les maux dont souffrirait l'ancien "raïs", âgé de 84 ans. Certains Égyptiens soupçonnent les militaires de travestir la réalité afin d'offrir à Hosni Moubarak une fin de vie plus confortable.

Première publication : 16/07/2012

  • ÉGYPTE

    Le pays suspendu à l’état de santé de Moubarak et aux résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Place Tahrir, "on s'en fout de Moubarak"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Hosni Moubarak, de la conquête à la chute du pouvoir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)