Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 19/07/2012

Le nombre de réfugiés syriens en constante augmentation

Le nombre de réfugiés syriens ne cesse d’augmenter avec l’intensification du conflit, la vidéo d’une agression sexuelle choque les internautes indiens et le scénariste Charlie Kaufman fait appel à la générosité de ses fans.

Le nombre de réfugiés syriens en constante augmentation

Le nombre de réfugiés syriens accueillis par les pays limitrophes que sont l’Irak, la Jordanie, le Liban et la Turquie aurait triplé depuis le mois d’avril et ils seraient désormais près de 112 000 à avoir fui les combats depuis le début de la révolte il y a un an et demi. C’est ce qu’affirme l’agence des Nations Unies pour les réfugiés dans un communiqué publié mardi sur son site. Un exode massif et forcé dont les principales victimes sont les femmes et les enfants explique l’agence et auquel les pays hôtes tentent de faire face tant bien que mal.

La situation dans certains camps créés pour accueillir ces populations devient en effet alarmante. C’est notamment le cas dans celui de Kilis situé en Turquie à proximité de la frontière syrienne où une partie de ses occupants ont organisé une manifestation, lundi, pour protester contre les pénuries d’eau faisant suite à l’arrivée massive de nouveaux réfugiés dans le campement. Un rassemblement qui selon plusieurs utilisateurs de Twitter aurait dégénéré et aurait fait une dizaine de blessés chez les protestataires mais aussi chez les forces de l’ordre qui ont du faire usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule en colère.

Pour juguler cet afflux de réfugiés, les autorités jordaniennes ont, elles, décidé d’ouvrir un nouveau camp la semaine dernière. Le pays est en effet le premier touché, avec la Turquie, par cette arrivée massive de populations en détresse. Selon le Huffingtonpost, près de 1000 Syriens franchiraient ainsi chaque jour la frontière pour trouver refuge en Jordanie.

Une situation inquiétante qui risque d’empirer alors que les violences se poursuivent en Syrie avec toujours plus d’intensité. Des violences qui poussent de plus en plus d’habitants à fuir leur pays comme ici sur ces images amateurs filmées ces derniers jours à Damas où on peut voir des résidants de la capitale tenter d’échapper aux combats en emportant avec eux les quelques effets personnels qu’ils ont pu sauver.

La Toile indienne choquée par la vidéo d’une agression en public

Le 9 juillet dernier, une adolescente de 17 ans a été molestée par une vingtaine d’hommes alors qu’elle sortait d’un bar situé dans une rue passante de Guwahati, une ville située dans le nord-est de l’Inde. L’agression a été filmée par un journaliste. Des images ensuite diffusées sur une chaîne de télévision locale puis relayées sur YouTube qui ont largement choqué les internautes dans le pays.

Ils sont en effet nombreux sur les réseaux sociaux à dénoncer la violence de la scène et la passivité des badauds… Certains qualifient ainsi cette agression de « honte nationale » quand d’autres mettent directement en cause le reporter qui aurait préféré faire tourner sa caméra plutôt que de venir en aide à la jeune femme. Mais sur Twitter, un rédacteur en chef travaillant pour la même chaîne que le journaliste mis en cause le soutient, arguant du fait que sans la vidéo, il n’y aurait pas de preuves de l’agression.

Les images filmées pendant l’incident ont en effet permis de capturer les visages des agresseurs. Les clichés des suspects ont donc été largement diffusés sur la Toile pour que chacun puisse participer activement à leur traque… Une démarche efficace puisqu’à ce jour, 6 des 13 suspects ont été arrêtés.

En attendant, la mobilisation se poursuit sur la Toile indienne où les internautes continuent de rechercher les malfaiteurs qui échappent toujours aux autorités tout en multipliant les messages de soutien à la jeune femme victime de cette agression sauvage.

Charlie Kaufman fait appel à la générosité des internautes

Charlie Kaufman, le scénariste des films « Being John Malkovich » et « Eternal Sunshine of the Spotless Mind » fait appel à la générosité des internautes pour financer son prochain projet cinématographique. Pour cela, il a créé une page sur le site « Kickstarter ». Objectif : se passer des grands studios hollywoodiens et garder le contrôle total de son œuvre. Une initiative qui semble trouver un écho favorable puisque Kofman a déjà récolté 178 000 dollars sur les 200 000 nécessaires au financement de son nouveau projet.

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Depuis le 6 juillet, les 11 millions de personnes qui parlent catalan peuvent twitter dans leur langue…Une annonce célébrée avec joie par la communauté catalane sur le réseau social. Mais Twitter à la sauce catalane a également provoqué la colère d’une partie de la population espagnole. Certains affirment en effet que cette initiative pourrait renforcer la volonté d’indépendance des Catalans et d’autres ont même publié des injures sur la Toile… De quoi inquiéter le député européen Ramon Tremosa qui affirme que la liberté d’expression ne doit pas protéger ce genre de messages porteurs de haine.

Vidéo du jour

« Improv’ Everywhere », le collectif New Yorkais spécialiste des improvisations en public fait de nouveau parler de lui sur la Toile avec sa dernière vidéo. Les membres du collectif s’étaient ainsi donnés pour mission de faire vivre à des jeunes joueurs de minigolf les sensations vécues par les golfeurs professionnels lors d’un tournoi officiel. Et comme on peut le voir ici, ils n’ont pas lésiné sur les moyens pour rendre cette journée aussi réaliste que possible…des dizaines de faux fans avaient en effet été conviés, des caddies embauchés pour conseiller les petits golfeurs et même une équipe de télévision avait été dépêchée sur place pour couvrir l’événement.

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/12/2014 Internet

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

Au sommaire de cette édition : les enfants de Gaza illustrent en dessins leurs aspirations pour le futur ; le sort d’un petit garçon chinois séropositif émeut la Toile locale ;...

En savoir plus

23/12/2014 Internet

Le maire de New York sous le feu des critiques

Au sommaire de cette édition : le maire de New York est vivement critiqué après le meurtre de deux policier ; Les hommes sont invités à serrer les jambes dans le métro de la...

En savoir plus

22/12/2014 Internet

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

Au sommaire de cette édition : Sony et le leader nord coréen Kim Jong-Un font les frais des critiques des internautes ; le « Glo Up » challenge est la tendance du moment sur la...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus