Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

#ActuElles

Femmes artistes : sortir des oubliettes de l'Histoire

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Quatuor Modigliani : quatre garçons dans les cordes

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 17/07/2012

"Payé pour être empoisonné à petit feu?"

Presse française, Mardi 17 juillet. Au menu de la presse française ce matin, les révélations du Parisien sur un rapport d’experts faisant état d’un «lien probable» entre les essais nucléaires français et certains cas de cancer, les réformes fiscales en cours ou à venir, et de nouveaux extraits des conversations de Mohamed Merah avec la DCRI.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
 
Le journal a eu accès à un rapport judiciaire qui parle pour la première fois de l’existence d’un «lien probable» entre les essais nucléaires auxquels s’est livrée la France et certains cas de cancers développés par d’anciens militaires et des professionnels du nucléaire. Le Parisien parle d’une étape «décisive» qui viendrait d’être franchie pour les quelque 150 000 victimes potentielles de ces expériences menées en Algérie et en Polynésie de 1960 à 1996, d’une première qui pourrait ouvrir la voie à une mise en cause de l’Etat français, bref, à la reconnaissance de la responsabilité des pouvoirs publics.
D’après l’auteur des expertises qui ont été demandées par la justice, beaucoup d’informations classées secret-défense n’ont pas été accessibles pendant des années, ce qui a certainement pas mal entravé le travail des experts - et la partie reste loin d’être gagnée, rappelle le Parisien, qui évoque une procédure judiciaire extrêmement longue. Francis, lui, n’en verra pas l’issue: il est mort en 2002 d’un cancer gastrique, après avoir travaillé comme décontaminateur  pour un sous-traitant polynésien du Commissariat à l’énergie atomique, un poste qu’il avait occupé de 1963 à 1972.
 
Et puis il est toujours beaucoup question ce matin du programme fiscal pour les mois à venir. C’est un programme qui s’annonce extrêmement chargé et qui va comprendre notamment l’instauration d’une taxe à 75% pour les revenus au-delà d’un million d’euros annuels, une épineuse question sur laquelle revient le ministre de l’Economie et des Finances dans le Monde: «Taxer davantage les très hauts revenus, ça n’est pas punitif, c’est patriotique», déclare Pierre Moscovici dans un entretien où il évoque aussi le dossier PSA. Il y explique que «le coût du travail n’est pas le principal problème» du constructeur en particulier, et du secteur automobile en général.
 
Les réformes fiscales, annoncées ou déjà en cours font en tout cas la joie du journal l’Humanité. Le quotidien communistes se réjouit de voir enfin ouverte une «première brèche pour faire payer les riches», et parle d’une vraie «rupture» avec la politique fiscale de Nicolas Sarkozy «en faveur des actionnaires et des grandes fortunes».
 
Augmenter les impôts va peut-être permettre de réduire les déficits, mais la question à 1000 euros, c’est de savoir «comment la France (va pouvoir) renouer avec la croissance »,  comment peut-elle renouer avec la compétitivité – un vaste dossier sur lequel s’est penché la Croix.
 
A voir aussi ce matin, la publication par Libération d’extraits de la conversation entre Mohamed Merah et le négociateur de la DCRI au moment du siège de son appartement à Toulouse. C’est un dialogue qui a déjà été partiellement rendu public par la télé et d’autres journaux, mais que Libé a choisi de reproduire à son tour, à la fois sur sa version papier et sur son site internet, pour que le débat sur les éventuels ratés du renseignement français soit enfin réellement ouvert.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/06/2016 Revue de presse internationale

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 27 juin, l’onde de choc du Brexit, toujours. Les législatives en Espagne. Et des femmes intelligentes dans les pubs télé.

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse française

"Pour une Europe du peuple"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 27 juin, l’onde de choc provoquée par le Brexit, le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et la qualification des...

En savoir plus

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse internationale

"Independence Day ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 juin, le référendum sur le Brexit vu par la presse britannique, européenne et française.

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse française

"Qui est in ? Qui est out ?"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 juin, l’autorisation finalement accordée par le gouvernement aux syndicats de manifester aujourd’hui contre la Loi travail,...

En savoir plus