Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

Economie

Blanchiment : la banque HSBC accusée de laxisme aux États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2012

Un rapport du Sénat américain accuse HSBC d'avoir exposé le système financier des États-Unis à des activités de blanchiment d'argent sale via sa filiale américaine HBUS, qui présentait de "graves carences" dans son dispositif de sécurité.

AFP - La banque britannique HSBC a fait prendre des risques au système financier américain en l'exposant à de possibles activités de blanchiment d'argent lié au trafic de drogue ou au financement du terrorisme, a indiqué lundi un rapport du Sénat américain.

Le rapport d'une commission d'enquête du Sénat liée à la Sécurité intérieure a souligné de "graves carences" dans le système anti-blanchiment de la filiale américaine de HSBC, HBUS, qui ne parvient pas, selon les parlementaires, à surveiller de façon efficace les activités suspectes.

Ainsi, selon les parlementaires, la banque a exposé le système financier américain a de possibles opérations de blanchiment de l'argent de la drogue des cartels mexicains. La filiale mexicaine a ainsi transféré un montant de 7 milliards de dollars vers HBUS entre 2007 et 2008.

HBUS a aussi également entretenu des relations financières avec des établissements bancaires soupçonnés de liens avec des organisations terroristes présumées. Le rapport de 330 pages cite à cet égard la banque saoudienne Al Rajhi Bank.

Le document souligne aussi que le géant bancaire britannique a aidé à écouler un montant de 290 millions de dollars en chèques de voyage émis par une banque japonaise au bénéfice de ressortissants russes qui prétendaient travailler dans les voitures d'occasion.

"A l'ère du terrorisme international, de la violence liée à la drogue dans nos rues et à nos frontières, du crime organisé, faire cesser les flux d'argent qui soutiennent ces horreurs est une priorité pour la sécurité nationale", a écrit dans un communiqué le sénateur démocrate Carl Levin qui préside la commission.

Le rapport sera présenté mardi au cours d'une audition devant la commission au Sénat.

Dans un communiqué reçu lundi soir par l'AFP, la banque confirme que ses responsables se rendront devant les sénateurs de la commission mardi.

"HSBC agit en conformité avec la loi, partout où elle est présente", lit-on dans le communiqué, où la banque reconnaît toutefois "n'avoir pas réussi par le passé à proposer les normes auxquelles peuvent s'attendre les régulateurs et les clients".

"Nous allons présenter nos excuses, reconnaître ces erreurs, répondre de nos actes et nous engager à corriger ce qui n'a pas fonctionné", poursuit la banque qui s'engage à mettre en place toute une série de mesures de contrôle.

HBUS possède 470 agences aux Etats-Unis et fournit des services à environ 1.200 autres banques, dont 80 filiales.
 

Première publication : 17/07/2012

  • FISCALITÉ

    HSBC ne parvient pas à faire annuler le dispositif français contre l'évasion fiscal

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    HSBC annonce l'embauche de 15 000 personnes sur les marchés émergents

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)