Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Moyen-orient

Le parti centriste Kadima quitte le gouvernement de Netanyahou

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2012

Le parti centriste Kadima a annoncé son départ du gouvernement de Benjamin Netanyahou en raison d'un désaccord sur le service militaire des juifs ultra-orthodoxes. Le Likoud et ses alliés gardent néanmoins la majorité à l'Assemblée israélienne.

REUTERS - Le parti centriste Kadima a décidé mardi de quitter la coalition gouvernementale israélienne, dirigée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"La décision a été prise à une majorité sans appel", a déclaré le député Yoel Hasson sur Radio-Israël à l'issue du vote. "Nous quittons ce gouvernement."

Ce retrait fait suite à un désaccord avec les conservateurs du Likoud, le parti de Netanyahu, sur la question du service militaire des juifs ultraorthodoxes, Kadima étant entré au sein de la coalition début mai dans le but annoncé de mettre fin aux exemptions religieuses à la conscription.

En dépit de la défection des 28 députés de Kadima, Benjamin Netanyahu dispose toujours de la majorité au sein de la Knesset. Avec le parti centriste, il pouvait compter sur le soutien de 94 des 120 parlementaires, soit l'une des coalitions les plus larges de l'histoire d'Israël.

Le service militaire est un sujet très sensible au sein de l'Etat hébreu, où la plupart des hommes et des femmes démarrent à l'âge de 18 ans un service de deux ou trois ans. Beaucoup sont ensuite appelés en réserve, jusqu'à la quarantaine.

Mais de nombreux juifs ultraorthodoxes sont exemptés de conscription afin de poursuivre leurs études religieuses, ce qui peut irriter la majorité, plus laïque.

Première publication : 17/07/2012

  • ISRAËL

    Israël rouvre le débat sur le service militaire pour tous

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou promet la construction de centaines de logements pour les colons

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)