Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement veut éviter la "casse sociale" chez SFR et Bouygues

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2012

Après l'annonce des plans de départs volontaires chez SFR et Bouygues Telecom, la ministre déléguée à l’Économie numérique, Fleur Pellerin (photo), a annoncé des mesures de soutien aux opérateurs à la rentée.

REUTERS - Le gouvernement présentera à la rentrée des mesures de soutien aux opérateurs télécoms pour éviter les suppressions d'emplois, qu'il rejette et relancer
l'investissement, a annoncé mardi la ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin.

SFR, filiale de Vivendi, et Bouygues Telecom, filiale de Bouygues, ont tous les deux annoncé des plans de départ volontaires afin de faire face à des conditions
économiques plus difficiles et à l'arrivée de Free (Iliad) sur le marché du mobile.

"Dès la rentrée, le gouvernement présentera un train de mesures qui permettra d'éviter la casse sociale et de relancer l'investissement, de réconcilier l'intérêt des consommateurs et celui des salariés", a dit Fleur Pellerin lors de la séance des
questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Face à la baisse attendue du chiffre d'affaires des opérateurs, "c'est l'emploi qui va être la variable d'ajustement. Et bien non, nous ne l'acceptons pas, parce que le
secteur des télécoms est particulier, il est réglementé et il est protégé de la concurrence internationale", a-t-elle ajouté.

"Dans ces conditions, le gouvernement ne tolèrera pas que ce secteur détruise ou délocalise des emplois. Avec (le ministre du Redressement productif NDLR) Arnaud Montebourg, nous sommes totalement mobilisés pour l'éviter", a-t-elle poursuivi.

Les deux ministres ont reçu en début de journée l'ensemble des opérateurs à Bercy pour une réunion de travail.

"La réunion a permis d'évoquer la situation économique et sociale difficile du secteur", déclarent Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin dans un communiqué commun publié dans la soirée.

"Un échange s'est engagé et chaque opérateur a pu faire part de ses propositions et de ses attentes dans un climat constructif, notamment dans le but de faire abandonner les plans de destruction d'emplois chez les opérateurs et leurs sous-traitants", ajoute le communiqué.

Les deux ministres précisent vouloir associer l'Arcep, le régulateur du secteur, ainsi que les associations de consommateurs, à la concertation qui va s'engager sur les
mesures à prendre pour la filière.

Première publication : 17/07/2012

  • TÉLÉPHONIE

    Panne de réseau chez Orange : l'opérateur s'excuse et propose une journée gratuite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)