Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

EUROPE

Explosion mortelle d'un bus transportant des touristes israéliens

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2012

Une explosion est survenue mercredi à l'intérieur d'un bus transportant des touristes israéliens vers l'aéroport bulgare de Bourgas, situé au bord de la mer Noire. Au moins quatre personnes ont été tuées, selon le ministère bulgare de l'Intérieur.

AFP - Au moins quatre personnes ont trouvé la mort et plus de trente autres ont été blessées mercredi dans un attentat anti-israélien à l'aéroport bulgare de Bourgas, sur la Mer Noire.

Le ministère bulgare de l'Intérieur a fait état de trois morts et de plus de vingt blessés, mais ensuite le maire de Bourgas, Dimitar Nikolov, a annoncé la mort d'une 4e personne et avancé le chiffre de 33 blessés.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a officiellement mis en cause la république islamique d'Iran. "Tous les signes mènent à l'Iran", a déclaré M. Netanyahu dans un communiqué.

L'attentat en Bulgarie coïncide avec le 18ème anniversaire de l'attentat en 1994 contre la Mutuelle juive argentine (Amia) à Buenos Aires, qui avait fait 85 morts et 300 blessés, imputé à l'Iran par Israël.

Le bilan final pourrait être beaucoup plus élevé, selon la radio publique bulgare BNR, qui avance l'hypothèse d'un attentat-suicide. Une hypothèse étayée par le témoignage à la radio de l'armée israélienne d'une survivante de l'attentat, Aviva Malka: "Je crois qu'il s'agit d'un attentat-suicide. Nous étions à peine assis dans le bus et quelques secondes après il y a eu l'explosion. Nous avons réussi à sortir du bus par un trou et avons couru jusqu'au terminal de l'aéroport. J'ai vu des morts et beaucoup de blessés".

L'agence de presse BGNES a fait état d'un bilan d'au moins "sept morts", citant des sources officieuses. Quant au maire de Bourgas, Dimitar Nikolov, il a indiqué que "33 personnes avaient été hospitalisées, dont deux femmes enceintes et le conducteur bulgare de l'autobus, l'un des blessés étant ensuite décédé à l'hôpital".

Les victimes, arrivées à bord d'un avion-charter ayant atterri peu avant 14H00 GMT, se trouvaient dans un autobus et étaient en cours de transfert à l'aéroport de Bourgas, a précisé le ministère de l'Intérieur. Le nombre de passagers à bord de l'appareil oscille, selon les sources, entre 51, dont un Américain et un Slovène, et 150.

Selon les informations de la radio publique BNR et de la chaîne de télévision privée bTV, trois autocars seraient concernés. L'un aurait explosé et les deux autres auraient ensuite pris feu.

Le maire de la ville, s'est rendu sur les lieux, tandis que l'aroport de Bourgas a été fermé au trafic aérien, qui a été détourné sur l'aéroport de Varna. Le ministre bulgare des Affaires étrangères, Nikolai Mladenov, et l'ambassadeur d'Israël en Bulgarie, Shaul Kamisa-Raz, sont en route pour Bourgas.

C'est la première fois qu'un attentat anti-israélien a lieu en Bulgarie.

Toutefois, Danny Shenar, chef du service de sécurité au ministère israélien des Transporrts, avait révélé en janvier qu'une tentative d'attentat à la bombe visant des touristes israéliens en Bulgarie avait été déjouée le 3 janvier: un engin explosif avait été découvert, dissimulé dans un autobus qui devait transporter des touristes israéliens de la frontière avec la Turquie à une station de ski bulgare. Mais les autorités bulgares avaient alors opposé un démenti à cette information.

Au cours des dernières années, les côtes bulgares de la Mer Noire sont devenues un lieu de vacances prisé des Israéliens, les deux pays entretenant par ailleurs d'excellentes relations. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la Bulgarie fut le seul pays allié de l'Allemagne à avoir sauvé ses juifs des camps nazis, ce qui est régulièrement rappelé lors des contacts bilatéraux avec Israël.

Première publication : 18/07/2012

  • ISRAËL

    Israël rouvre le débat sur le service militaire pour tous

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Deux Français poursuivis pour la mort d'une jeune israélienne à Tel Aviv

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)