Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le PDCI, allié de Ouattara, rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Anjan Sundaram : "Au Rwanda, l'État s’impose sur la réalité"

En savoir plus

Asie - pacifique

Hubert Védrine chargé d'évaluer la place de la France dans l'Otan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2012

L'ex-ministre des Affaires étrangères s'est vu confier par François Hollande la tâche de faire le bilan du retour, décidé sous la présidence de Nicolas Sarkozy, de la France dans le commandement militaire de l'Alliance atlantique.

REUTERS - François Hollande a chargé l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine de dresser un bilan du retour de la France dans le commandement
militaire intégré de l'Otan, a annoncé mercredi l'Elysée.

Hubert Védrine, qui a été reçu par le nouveau président français, s'est montré hostile à la décision du précédent chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, de ramener la France dans les dernières structures dont elle était encore absente en échange d'une présence accrue des militaires français dans les instances de commandement de l'Alliance atlantique.

"En accord avec le gouvernement, le chef de l'Etat lui a confié la charge d'évaluer le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l'Alliance atlantique et le développement de la relation transatlantique dans la décennie à venir", lit-on dans le communiqué de l'Elysée.

L'ancien ministre des Affaires étrangères devra rendre ses conclusions à François Hollande d'ici le 31 octobre 2012.

Elles seront aussi transmises à la commission chargée d'élaborer un nouveau "livre blanc" sur la défense et la sécurité nationale, présidée par Jean-Marie Guéhenno, afin
d'être prises en compte par celle-ci, précise l'Elysée.

Première publication : 18/07/2012

  • FRANCE

    À Kaboul, François Hollande défend le retrait des troupes françaises d'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Une vingtaine de camions de l'Otan détruits lors d'une attaque talibane

    En savoir plus

  • FRANCE

    Hollande rend hommage aux soldats français morts en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)