Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

Asie - pacifique

Hubert Védrine chargé d'évaluer la place de la France dans l'Otan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2012

L'ex-ministre des Affaires étrangères s'est vu confier par François Hollande la tâche de faire le bilan du retour, décidé sous la présidence de Nicolas Sarkozy, de la France dans le commandement militaire de l'Alliance atlantique.

REUTERS - François Hollande a chargé l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine de dresser un bilan du retour de la France dans le commandement
militaire intégré de l'Otan, a annoncé mercredi l'Elysée.

Hubert Védrine, qui a été reçu par le nouveau président français, s'est montré hostile à la décision du précédent chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, de ramener la France dans les dernières structures dont elle était encore absente en échange d'une présence accrue des militaires français dans les instances de commandement de l'Alliance atlantique.

"En accord avec le gouvernement, le chef de l'Etat lui a confié la charge d'évaluer le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l'Alliance atlantique et le développement de la relation transatlantique dans la décennie à venir", lit-on dans le communiqué de l'Elysée.

L'ancien ministre des Affaires étrangères devra rendre ses conclusions à François Hollande d'ici le 31 octobre 2012.

Elles seront aussi transmises à la commission chargée d'élaborer un nouveau "livre blanc" sur la défense et la sécurité nationale, présidée par Jean-Marie Guéhenno, afin
d'être prises en compte par celle-ci, précise l'Elysée.

Première publication : 18/07/2012

  • AFGHANISTAN

    Une vingtaine de camions de l'Otan détruits lors d'une attaque talibane

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Kaboul, François Hollande défend le retrait des troupes françaises d'Afghanistan

    En savoir plus

  • FRANCE

    Hollande rend hommage aux soldats français morts en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)