Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Pékin débloque 20 milliards de dollars pour l’Afrique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2012

La Chine va doubler ses crédits au continent africain au cours des trois prochaines années. Pékin va ainsi investir pour un total de 20 milliards de dollars dans les infrastructures, l'agriculture et l'industrie en Afrique.

REUTERS - La Chine va doubler le montant de ses prêts aux pays africains au cours des trois prochaines années par rapport à la même période écoulée pour le porter à 20 milliards de dollars (16,27 milliards d’euros), a annoncé jeudi Hu Jintao.

Cette annonce du président chinois, qui s’exprimait à Pékin devant des dirigeants africains à l’occasion d’un sommet organisé tous les trois ans, illustre la volonté de la Chine de renforcer encore sa présence en Afrique, où elle puise du pétrole et d’autres matières premières pour son rapide développement économique.

Ces nouveaux prêts serviront à financer des projets d’infrastructure, l’agriculture, l’industrie et le développement de petites et moyennes entreprises, a précisé Hu Jintao.

"La Chine et l’Afrique devraient renforcer leur confiance mutuelle sur le plan politique", a dit le président chinois.

"Nous souhaitons continuer à améliorer notre amitié traditionnelle (...) à écarter toute ingérence et à améliorer notre compréhension et notre confiance mutuelles", a-t-il ajouté.

En 2006, Hu avait annoncé des prêts pour un montant de cinq milliards de dollars aux pays africains, puis en 2009, le Premier ministre Wen Jiabao avait déclaré que les prêts pour les trois années suivantes seraient de 10 milliards de dollars.

Réponse aux critiques européennes

Les détracteurs, notamment en Europe, de ces investissements massifs en Afrique accusent la Chine de verser de l’argent sans tenir compte des atteintes aux droits de l’homme et de la corruption dans certains pays africains.

Ces critiques suscitent la colère des autorités chinoises, qui reprochent à leurs auteurs de continuer à considérer l’Afrique comme une ancienne colonie.

"La Chine soutient de tout coeur et avec sincérité la voie de développement choisie par les pays africains", a souligné Hu Jintao, présentant son pays comme "un ami", un partenaire et un frère" de l’Afrique.

La Chine, a-t-il ajouté, "continuera d’accroître son aide à l’Afrique de sorte que le peuple africain puisse tirer les bénéfices du développement".

Les critiques occidentales sont également rejetées par l’Afrique. Le président sud-africain Jacob Zuma, qui participait au sommet de Pékin, s’est ainsi déclaré  "convaincu que les intentions de la Chine diffèrent de celles de l’Europe, laquelle, à ce jour, continue de chercher à influencer les pays africains à son seul intérêt".

Les relations commerciales entre la Chine et l’Afrique ont atteint 166,3 milliards de dollars (135 milliards d’euros) en 2011, selon les statistiques chinoises. Au cours de la décennie écoulée, les exportations africaines vers la Chine sont passées de 5,6 milliards à 93,2 milliards de dollars (4,55 milliards à 75,8 milliards d’euros).

Première publication : 19/07/2012

  • CHINE

    La croissance chinoise à son plus bas niveau depuis trois ans

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La Chine sort le chéquier pour pousser ses pions au FMI

    En savoir plus

  • CHINE

    La Banque centrale chinoise annonce une baisse surprise de ses taux directeurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)