Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

L’Italie ratifie le traité budgétaire européen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2012

Le traité budgétaire européen a été adopté, jeudi, à une très large majorité par la chambre des députés italiens. Le mécanisme européen de stabilité visant à renforcer la discipline commune a également été entériné.

AFP - L'Italie a donné son feu vert jeudi au traité budgétaire européen ainsi qu'au mécanisme de sauvetage européen MES, après l'adoption définitive de ces deux textes à une très large majorité par la chambre des députés.

Le traité budgétaire européen a ainsi été adopté par 380 "oui", 59 "non" et 36 abstentions, conformément aux souhaits du gouvernement qui voulait en finir avec le processus de ratification avant la pause estivale début août.

Les deux principaux partis de centre droit et de gauche, qui soutiennent le gouvernement de Mario Monti, ont voté en faveur du traité. Seul le parti populiste de la Ligue du Nord, ex-allié du gouvernement de Silvio Berlusconi, a voté contre, tandis que l'Italie des Valeurs (IDV, gauche) s'est abstenue.

Lors d'un précédent vote sur ce traité, les sénateurs de la Ligue du Nord avaient brandi des banderoles proclamant "Oui à l'Europe des peuples, non à l'Europe des banques".

Après son adoption au Sénat le 12 juillet, le texte est donc adopté définitivement en Italie.

Les députés ont également approuvé le mécanisme européen de stabilité (MES), structure commune permanente destinée à financer les pays en difficulté de la zone euro, par 325 voix pour, 53 contre et 36 abstentions.

Le traité budgétaire européen a été entériné par les dirigeants des pays de l'UE lors du sommet du 30 janvier. Il vise à renforcer la discipline commune suite à la crise de la dette, avec partout des "règles d'or" sur l'équilibre des comptes. Il commencera à s'appliquer le 1er janvier 2013 à condition que douze Etats l'aient ratifié.

L'Italie est le 12e pays européen à avoir approuvé le pacte budgétaire -mais parmi eux, certains ne l'ont pas ratifié formellement-, et le 8e de la zone euro.

Destiné à prendre le relais du Fonds de secours de la zone euro (FESF) mis en place en 2010 pour venir en aide aux pays en difficulté financière, le MES sera doté d'une capacité de prêt initiale de 500 milliards d'euros.

Prévu pour démarrer le 1er juillet, son lancement a subi des retards.
 

Première publication : 19/07/2012

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Moody's abaisse la note de l'Italie de deux crans

    En savoir plus

  • SOMMET EUROPÉEN

    L'Europe du Sud impose sa volonté à l'Allemagne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Crise de la dette : l'Italie se lance dans la relance de la croissance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)