Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

EUROPE

L’Italie ratifie le traité budgétaire européen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2012

Le traité budgétaire européen a été adopté, jeudi, à une très large majorité par la chambre des députés italiens. Le mécanisme européen de stabilité visant à renforcer la discipline commune a également été entériné.

AFP - L'Italie a donné son feu vert jeudi au traité budgétaire européen ainsi qu'au mécanisme de sauvetage européen MES, après l'adoption définitive de ces deux textes à une très large majorité par la chambre des députés.

Le traité budgétaire européen a ainsi été adopté par 380 "oui", 59 "non" et 36 abstentions, conformément aux souhaits du gouvernement qui voulait en finir avec le processus de ratification avant la pause estivale début août.

Les deux principaux partis de centre droit et de gauche, qui soutiennent le gouvernement de Mario Monti, ont voté en faveur du traité. Seul le parti populiste de la Ligue du Nord, ex-allié du gouvernement de Silvio Berlusconi, a voté contre, tandis que l'Italie des Valeurs (IDV, gauche) s'est abstenue.

Lors d'un précédent vote sur ce traité, les sénateurs de la Ligue du Nord avaient brandi des banderoles proclamant "Oui à l'Europe des peuples, non à l'Europe des banques".

Après son adoption au Sénat le 12 juillet, le texte est donc adopté définitivement en Italie.

Les députés ont également approuvé le mécanisme européen de stabilité (MES), structure commune permanente destinée à financer les pays en difficulté de la zone euro, par 325 voix pour, 53 contre et 36 abstentions.

Le traité budgétaire européen a été entériné par les dirigeants des pays de l'UE lors du sommet du 30 janvier. Il vise à renforcer la discipline commune suite à la crise de la dette, avec partout des "règles d'or" sur l'équilibre des comptes. Il commencera à s'appliquer le 1er janvier 2013 à condition que douze Etats l'aient ratifié.

L'Italie est le 12e pays européen à avoir approuvé le pacte budgétaire -mais parmi eux, certains ne l'ont pas ratifié formellement-, et le 8e de la zone euro.

Destiné à prendre le relais du Fonds de secours de la zone euro (FESF) mis en place en 2010 pour venir en aide aux pays en difficulté financière, le MES sera doté d'une capacité de prêt initiale de 500 milliards d'euros.

Prévu pour démarrer le 1er juillet, son lancement a subi des retards.
 

Première publication : 19/07/2012

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Moody's abaisse la note de l'Italie de deux crans

    En savoir plus

  • SOMMET EUROPÉEN

    L'Europe du Sud impose sa volonté à l'Allemagne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Crise de la dette : l'Italie se lance dans la relance de la croissance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)