Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Un Français enlevé dimanche soir dans l'est de l'Algérie

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

Moyen-orient

L'armée mène une contre-offensive à Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Les forces du régime ont lancé une contre-offensive dans plusieurs quartiers de la capitale en proie à de violents combats. L'armée affirme avoir repris le quartier de Midane aux rebelles.

AFP - L'armée syrienne a lancé une offensive généralisée pour reprendre les quartiers de Damas contrôlés par les rebelles, a affirmé vendredi une source des services de sécurité syriens contactée par l'AFP à partir de Beyrouth.

"L'armée a lancé depuis jeudi une contre-offensive pour reprendre le contrôle des quartiers où s'étaient infiltrés des terroristes afin de garantir la sécurité aux habitants et leur permettre de rentrer chez eux", a affirmé cette source.

La télévision syrienne a diffusé, sur une musique martiale, des images de prisonniers menottés, accroupis, tête tournée vers le mur, ainsi que des stocks d'armes : kalachnikovs, mitrailleuses lourdes et lance-roquettes.

Auparavant, la télévision d'Etat avait montré les corps ensanglantés d'hommes munis de kalachnikovs dans le quartier de Qaboun, dans l'est de la capitale syrienne.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les forces loyales au régime syrien ont pris d'assaut vendredi le quartier de Jobar, dans l'est de Damas.

Des "perquisitions ont commencé" dans certains secteurs de ce quartier hostile au régime, selon l'OSDH.

Selon les Comités locaux de coordination (LCC) qui animent la contestation sur le terrain, Jobar est "violemment bombardé par l'artillerie lourde et des tirs d'obus de mortier".

L'armée a repris à l'aube le contrôle du quartier de Midane, a pu constater une journaliste de l'AFP. On pouvait toutefois encore entendre des tirs à la mi-journée.

"Une offensive d'envergure est en cours à Kafar Soussé", quartier dans le sud-ouest de Damas, a affirmé par ailleurs une source de sécurité.

Le quartier de Barzé (nord-est) était également bombardé, selon l'OSDH.

Une source de sécurité dans la capitale avait prévenu jeudi que les combats "se poursuivraient pendant les prochaines 48 heures" jusqu'à "nettoyer Damas des terroristes avant le début du ramadan (vendredi)".

Depuis le début de la révolte en mars 2011, les autorités qualifient les rebelles de "terroristes" soutenus par l'étranger.

"Jusqu'à présent, l'armée avait fait preuve de retenue mais depuis l'attentat, elle est décidée à utiliser toutes les armes en sa possession pour en finir avec les terroristes", avait-elle ajouté en allusion à l'attentat mercredi contre le cercle rapproché du président Bachar al-Assad dans lequel quatre de ses collaborateurs ont péri.

 

Première publication : 20/07/2012

  • SYRIE

    Blessé dans l'attentat de Damas, le chef de la Sécurité nationale est décédé

    En savoir plus

  • SYRIE

    Nouvel affrontement en vue à l'ONU sur la mission d'observation

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens contrôlent la frontière irakienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)