Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • L’étrange saison des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Moyen-orient

L'armée mène une contre-offensive à Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Les forces du régime ont lancé une contre-offensive dans plusieurs quartiers de la capitale en proie à de violents combats. L'armée affirme avoir repris le quartier de Midane aux rebelles.

AFP - L'armée syrienne a lancé une offensive généralisée pour reprendre les quartiers de Damas contrôlés par les rebelles, a affirmé vendredi une source des services de sécurité syriens contactée par l'AFP à partir de Beyrouth.

"L'armée a lancé depuis jeudi une contre-offensive pour reprendre le contrôle des quartiers où s'étaient infiltrés des terroristes afin de garantir la sécurité aux habitants et leur permettre de rentrer chez eux", a affirmé cette source.

La télévision syrienne a diffusé, sur une musique martiale, des images de prisonniers menottés, accroupis, tête tournée vers le mur, ainsi que des stocks d'armes : kalachnikovs, mitrailleuses lourdes et lance-roquettes.

Auparavant, la télévision d'Etat avait montré les corps ensanglantés d'hommes munis de kalachnikovs dans le quartier de Qaboun, dans l'est de la capitale syrienne.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les forces loyales au régime syrien ont pris d'assaut vendredi le quartier de Jobar, dans l'est de Damas.

Des "perquisitions ont commencé" dans certains secteurs de ce quartier hostile au régime, selon l'OSDH.

Selon les Comités locaux de coordination (LCC) qui animent la contestation sur le terrain, Jobar est "violemment bombardé par l'artillerie lourde et des tirs d'obus de mortier".

L'armée a repris à l'aube le contrôle du quartier de Midane, a pu constater une journaliste de l'AFP. On pouvait toutefois encore entendre des tirs à la mi-journée.

"Une offensive d'envergure est en cours à Kafar Soussé", quartier dans le sud-ouest de Damas, a affirmé par ailleurs une source de sécurité.

Le quartier de Barzé (nord-est) était également bombardé, selon l'OSDH.

Une source de sécurité dans la capitale avait prévenu jeudi que les combats "se poursuivraient pendant les prochaines 48 heures" jusqu'à "nettoyer Damas des terroristes avant le début du ramadan (vendredi)".

Depuis le début de la révolte en mars 2011, les autorités qualifient les rebelles de "terroristes" soutenus par l'étranger.

"Jusqu'à présent, l'armée avait fait preuve de retenue mais depuis l'attentat, elle est décidée à utiliser toutes les armes en sa possession pour en finir avec les terroristes", avait-elle ajouté en allusion à l'attentat mercredi contre le cercle rapproché du président Bachar al-Assad dans lequel quatre de ses collaborateurs ont péri.

 

Première publication : 20/07/2012

  • SYRIE

    Blessé dans l'attentat de Damas, le chef de la Sécurité nationale est décédé

    En savoir plus

  • SYRIE

    Nouvel affrontement en vue à l'ONU sur la mission d'observation

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens contrôlent la frontière irakienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)