Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Amériques

Présidentielle : pour la première fois, Romney dépasse Obama dans un sondage

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Pour la première fois, Mitt Romney, le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, est crédité de 47 % des intentions de vote et dépasse Barack Obama d'un point dans un sondage.

AFP - Barack Obama a subi jeudi des sondages montrant une érosion de sa cote de popularité, un pessimisme grandissant des Américains sur l'économie et une remontée de son adversaire républicain Mitt Romney dans un Etat-clé, à trois mois et demi de la présidentielle.

M. Romney est désormais crédité de 47% des intentions de vote contre 46% à M. Obama au plan national, selon une enquête CBS/New York Times, la première livraison de ce sondage à donner un avantage - fut-il minimal et dans la marge d'erreur - à l'ancien gouverneur du Massachusetts (nord-est).

L'érosion de la cote présidentielle est en particulier due à une baisse de la confiance des Américains dans sa gestion de l'économie: 55% désapprouvent la façon dont M. Obama gère ce dossier, sept points de plus qu'en avril.

Les créations d'emploi ont marqué le pas en mai et juin, nourrissant le pessimisme des Américains. Seuls 24% estiment que la situation économique s'améliore, tandis qu'ils étaient 33% en avril, selon l'enquête CBS/NYT.

Alors que MM. Obama et Romney sont engagés dans une féroce campagne de publicités négatives, la cote de popularité personnelle du président, jusqu'ici l'un de ses points forts, est en baisse: 36% des sondés disent avoir une opinion favorable de leur président, alors qu'ils étaient 42% en avril.

Les sondages nationaux ne donnent qu'une image incomplète des enjeux de la présidentielle. En effet, en novembre, les Américains désigneront 538 "grands électeurs" répartis proportionnellement à la population des 50 Etats.

Pour être élu président, il faut donc remporter au moins 270 de ces "grands électeurs". Dans ce système, le candidat arrivé en tête dans un Etat remporte l'ensemble de ses délégués.

A ce titre, un autre sondage publié par l'université Quinnipiac jeudi montre que M. Romney a comblé son retard face à M. Obama en Virginie (est), un Etat potentiellement décisif où M. Obama semblait jusqu'ici bien placé pour rééditer sa victoire de 2008.

Selon Quinnipiac, MM. Obama et Romney obtiendraient chacun 44% des suffrages en Virginie, où 13 grands électeurs sont en jeu, alors que le président sortant distançait le républicain de huit points en mars et de cinq points en juin.

Première publication : 20/07/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Mitt Romney est-il trop riche pour la Maison Blanche ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut prolonger la baisse d'impôts pour les classes moyennes

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama se rend au Colarado, État sinistré par les incendies

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)