Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

Sports

Londres-2012 : contrôlé positif à l'EPO, le Français Gezzar est suspendu pour les JO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

L'athlète français Nordine Gezzar, quatrième du 3 000 m steeple des derniers championnats d'Europe, a été suspendu vendredi par la Fédération française d'athlétisme après avoir fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à l'EPO.

AFP - Le Français Nordine Gezzar, spécialiste du 3000 m steeple et sélectionné pour les jeux Olympiques de Londres, a été contrôlé positif à l'EPO (érythropoïétine) et suspendu, a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération française d'athlétisme.

"Gezzar a été contrôlé positif à l'EPO, et il est suspendu à titre conservatoire", a déclaré à l'AFP Michel Marle, vice-président délégué de la FFA en charge de la lutte anti-dopage, confirmant une information rendue publique par le site internet du quotidien sportif L'Equipe.

"L'athlète a d'ores et déjà demandé l'analyse de l'échantillon B. Celle-ci sera effectuée dimanche et nous en connaîtrons probablement les résultats 48 heures plus tard", a précisé M. Marle, également président de l'organisme disciplinaire de première instance, et qui a décidé en tant que tel de la suspension à titre conservatoire.

Gezzar, 4e des derniers championnats d'Europe à Helsinki, avait réalisé les minima pour les JO à l'occasion du meeting de Lille le 9 juin dernier.

Il a été contrôlé par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), comme l'ensemble des sélectionnés olympiques, et c'est dans le cadre de ce contrôle que des traces d'EPO ont été trouvées.

La FFA précise dans un communiqué que le contrôle positif de Gezzar a été "réalisé en date du 17 juin 2012 (et) est intervenu à l'occasion des championnats de France" à Angers (Maine-et-Loire).

Gezzar avait déjà été suspendu deux ans en 2006, pour deux contrôles positifs à la nandrolone (anabolisant) et au finastéride (diurétique) le 19 juin et le 22 juillet 2006. Si l'échantillon B venait à confirmer la prise d'EPO, il risque une suspension à vie.

"Aucun autre commentaire ne sera fait par la FFA avant la communication des résultats de cette contre-analyse qui devrait avoir lieu dans le courant de la semaine prochaine", ajoute la Fédération.

Première publication : 20/07/2012

  • JO - ESCRIME

    Épée : éliminée en 8e de finale, Laura Flessel prend sa retraite sportive

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Sept ans après, Paris relativise la perte des JO de 2012

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    #Londres2012 : tweetez, vous êtes surveillés...

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)