Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Sports

Épée : éliminée en 8e de finale, Laura Flessel prend sa retraite sportive

Vidéo par France 2

Texte par Trésor KIBANGULA

Dernière modification : 12/08/2012

Quintuple médaillée olympique, Laura Flessel a été éliminée en 8e de finale du tournoi d'épée féminin des JO de Londres par la Roumaine Simona Gherman. À 40 ans, l'escrimeuse française a décidé de mettre un terme à sa carrière.

Seize ans après son premier sacre olympique à Atlanta (double médaillée d’or en individuel et par équipes), Laura Flessel, 40 ans, n’aura pas réussi à décrocher une médaille olympique à Londres comme elle l'espérait pour terminer sa carrière en beauté. Participant à ses cinquièmes et derniers Jeux olympiques, l’épéiste française s’est inclinée, ce lundi 30 juillet, en huitièmes de finale face à la Roumaine Simona Gherman.

La présence dans la salle du président de la République, François Hollande, pour encourager le porte-drapeau de l’équipe de France lors de la cérémonie d'ouverture n’a pas suffi : la "Guêpe", comme on la surnomme, n’a pas piqué la nouvelle championne d’Europe. "Je voulais faire cinq matches [le nombre d'assauts à disputer pour remporter la médaille d'or, NDLR] mais l’aventure s’arrête à deux", a-t-elle réagi, les larmes aux yeux. Pour Laura Flessel, la fin de ces JO marque aussi la fin d’une longue et riche carrière débutée à l’âge de six ans dans sa Guadeloupe natale.

Le sacre d'Atlanta

Laura, qui a d'abord brillé dans les tournois des Caraïbes, n’a que 18 ans lorsqu’elle remporte les championnats panaméricains avant de rejoindre la France, où elle intègre l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep).

Le sacre de Flessel en 1996

En 1995, elle signe son premier succès dans un tournoi majeur, en décrochant une médaille de bronze aux championnats du monde. Un an plus tard, c’est le sacre aux Jeux d'Atlanta. Pour la première fois, l’épée féminine a voix au chapitre aux JO et Laura Flessel remporte la première médaille d’or de l’épreuve individuelle, après avoir triomphé de l'Italie, dans la compétition par équipes. Elle est faite chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur.

"La Guêpe" confirme sa puissance aux championnats du monde d’escrime en 1998, en Suisse : elle devient la première femme à détenir en même temps le titre olympique et le titre mondial - qu'elle conservera l’année suivante - de la discipline.

Aux JO de Sydney, en 2000, la championne française chute en demi-finale mais parvient à décrocher la médaille de bronze, avant de s’accorder une pause pour donner naissance à sa fille, Leïlou, née en juin 2001.

La déception de Pékin

Palmarès de Laura Flessel

Jeux Olympiques : 1ère en 1996 à Atlanta, 3e en 2000 à Sydney, 2e en 2004 à Athènes et 7e en 2008 à Pékin en individuel, 1ère en 1996 et 3e en 2004 par équipes.
Championnats du monde : 1ère en 1998, 1999, 2e en 2011, 3e en 1995, 2005, 2006 en individuel, 1ère en 1998, 2005, 2007, 2008, 2e en 1995, 2006 et 3e en 1997 par équipes
Championnats d’Europe : 1ère en 2007, 3e en 2009, 2010 en individuel
Championnats de France : 1ère en 1998, 2000, 2002, 2003, 2007, 2008 en individuel, 1ère en 1993, 1995, 1996, 1999, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 par équipes
Résultats significatifs 2011/2012 : 3e par équipes aux « Europe », 3e de la Coupe du monde à Saint-Maur et 1ère du tournoi de qualifications olympiques.

La même année, la championne revient sur les pistes. Pas question pour elle de rater les championnats du monde organisés en France. À Nîmes, la ville qui accueille le tournoi, elle décroche une médaille d’argent. "Revenir si vite au plus haut niveau a été l’alchimie de plusieurs choses, expliquait-elle à l’époque. D’abord, parce que j’ai été élevée dans la culture du plaisir du dépassement de soi."

Elle ne s’arrête pas en si bon chemin. En 2004, Laura Flessel se qualifie pour les Jeux d’Athènes, où elle termine sur le podium : médaillée d’argent. Quatre ans plus tard en revanche, c'est la déception. À Pékin, elle passe à côté du podium en individuel tandis que, sur décision du Comité international olympique, l’épreuve par équipe est supprimée.

Une fausse note sur laquelle la championne refuse de terminer sa carrière. Déterminée, elle se bat jusqu’au bout pour décrocher son ticket pour les Jeux de Londres, en atteignant la finale du tournoi de qualification olympique de la zone Europe, à Bratislava (Slovaquie), en avril dernier.

À Londres, Laura Flessel s’arrête loin du podium. "Mais je n'ai pas de regrets parce que je me suis battue. Gherman est une grande championne. Je ne voulais pas passer à côté. Je remercie tous les gens qui m'ont soutenue", conclut-elle.

 

Première publication : 20/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Laura Flessel : "C’est une soirée exceptionnelle"

    En savoir plus

  • JO - JUDO

    Priscilla Gneto : "Je ne réalise pas encore"

    En savoir plus

  • JO - Handball

    Didier Dinart : "Aux JO, on peut vite passer de la lumière à la pénombre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)