Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Comment tout pourrait mal tourner pour Angela Merkel"

En savoir plus

MODE

Barcelone, nouvel eldorado de la création européenne

En savoir plus

LE DÉBAT

La Catalogne en instance de divorce avec l’Espagne ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du Code du travail : les ordonnances présentées en Conseil des ministres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crise au FN : "L'impossible existence des numéros deux"

En savoir plus

LE DÉBAT

La Catalogne en instance de divorce avec l’Espagne ? (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Crise des Rohingya : "Qu'ils nous laissent entrer", plaide le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme

En savoir plus

Moyen-orient

Revivez les évènements de la journée de vendredi en Syrie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/07/2012

Alors que les combats se poursuivaient à Damas, le chef de la Sécurité nationale syrienne, Hicham Ikhtiar, blessé mercredi dans un attentat, est décédé vendredi, selon la télévision d'État. Revivez le déroulement de la journée sur notre liveblogging.

  • Au moins 128 personnes ont péri dans les violences en Syrie vendredi.
  • Les funérailles d'Assef Chaoukat, beau-frère de Bachar al-Assad, et de deux autres hauts responsables du pouvoir syrien tués dans l'attentat de mercredi à Damas, ont été organisées dans la capitale syrienne.
  • Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné son feu vert à une prolongation de 30 jours de la mission des observateurs en Syrie.

 

 

Cliquez ici pour afficher le liveblogging sur votre mobile.

Première publication : 20/07/2012

  • SUR LES OBSERVATEURS

    La peur se propage parmi les habitants de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'ONU prolonge de 30 jours la mission des observateurs en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée mène une contre-offensive à Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)