Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La victoire de Syriza fait rêver l'extrême gauche et le Front national

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ray Lema, musicien engagé

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

Moyen-orient

Revivez les évènements de la journée de vendredi en Syrie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/07/2012

Alors que les combats se poursuivaient à Damas, le chef de la Sécurité nationale syrienne, Hicham Ikhtiar, blessé mercredi dans un attentat, est décédé vendredi, selon la télévision d'État. Revivez le déroulement de la journée sur notre liveblogging.

  • Au moins 128 personnes ont péri dans les violences en Syrie vendredi.
  • Les funérailles d'Assef Chaoukat, beau-frère de Bachar al-Assad, et de deux autres hauts responsables du pouvoir syrien tués dans l'attentat de mercredi à Damas, ont été organisées dans la capitale syrienne.
  • Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné son feu vert à une prolongation de 30 jours de la mission des observateurs en Syrie.

 

 

Cliquez ici pour afficher le liveblogging sur votre mobile.

Première publication : 20/07/2012

  • SUR LES OBSERVATEURS

    La peur se propage parmi les habitants de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'ONU prolonge de 30 jours la mission des observateurs en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée mène une contre-offensive à Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)