Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Economie

Microsoft accuse la première perte de son histoire boursière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1986, Microsoft a annoncé, ce jeudi, une perte nette de 492 millions de dollars lors de la publication de ses résultats financiers trimestriels.

REUTERS - Microsoft a publié jeudi soir la première perte trimestrielle de son histoire en tant que société cotée, après avoir passé une lourde charge au titre de la dépréciation de son activité de services publicitaires en ligne.

Mais en excluant la dépréciation, qui avait été annoncée au début du mois, et en prenant en compte des revenus Windows différés, le numéro un mondial des logiciels a en réalité dépassé les attentes de Wall Street, ce qui faisait grimper le titre dans les échanges d'après-Bourse.

Microsoft a ces dernières années eu du mal à rivaliser avec les nouveaux géants du secteur technologique que sont Apple et Google, mais certains acteurs du marché voient dans le lancement de son nouveau système d'exploitation Windows 8, prévu le 26 octobre, l'occasion pour le groupe de regagner du terrain.

Au titre de son quatrième trimestre fiscal, Microsoft a fait état d'une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, un an plus tôt.

Microsoft n'avait pas accusé de perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse en 1986.
La perte était cependant attendue, Microsoft ayant annoncé au début du mois le passage d'une charge comptable de 6,2 milliards de dollars au titre de la dépréciation de l'écart d'acquisition (goodwill) de sa division de services publicitaire en ligne, aQuantive, rachetée en 2007.

Le chiffre d'affaires de Microsoft a crû de 4% à 18 milliards de dollars, freiné toutefois par le ralentissement des ventes de PC équipés du célèbre système d'exploitation Windows. Le marché tablait sur des ventes de 18,1 milliards de dollars.

Crédibilité retrouvée

"Compte tenu du contexte macroéconomique, ces chiffres sont très bons", commente Trip Chowdhry, analyste pour Global Equities Research.
"Il y a beaucoup d'attentes pour les prochains produits Microsoft. Ils regagnent en crédibilité auprès des entreprises."

Microsoft a par ailleurs différé 540 millions de dollars de revenus Windows en raison d'une promotion proposée aux clients qui achèteront des ordinateurs équipés de Windows 7 avant le lancement de Windows 8.

En excluant la dépréciation mais en prenant en compte les revenus différés, Microsoft a dit avoir dégagé un bénéfice trimestriel de 67 cents par action.
Sur cette base, les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S s'attendaient à un bénéfice de 62 cents par action.

L'action Microsoft progressait de 2,5% en échanges d'après-Bourse, après avoir clôturé à 30,67 dollars sur le Nasdaq.

Le titre est en hausse de 10% depuis le début de l'année, alors que l'indice Nasdaq a gagné 14%, mais il demeure coincé autour de 30 dollars, un seuil qu'il n'a jamais réussi à dépasser durablement depuis la bulle internet de l'an 2000.

Première publication : 20/07/2012

  • INFORMATIQUE

    Microsoft dans le collimateur de l'Union européenne

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Microsoft chasse sur les terres d’Apple avec ses tablettes Surface

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Le bénéfice net de Microsoft atteint un niveau record de 5,87 milliards de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)