Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

Economie

Microsoft accuse la première perte de son histoire boursière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1986, Microsoft a annoncé, ce jeudi, une perte nette de 492 millions de dollars lors de la publication de ses résultats financiers trimestriels.

REUTERS - Microsoft a publié jeudi soir la première perte trimestrielle de son histoire en tant que société cotée, après avoir passé une lourde charge au titre de la dépréciation de son activité de services publicitaires en ligne.

Mais en excluant la dépréciation, qui avait été annoncée au début du mois, et en prenant en compte des revenus Windows différés, le numéro un mondial des logiciels a en réalité dépassé les attentes de Wall Street, ce qui faisait grimper le titre dans les échanges d'après-Bourse.

Microsoft a ces dernières années eu du mal à rivaliser avec les nouveaux géants du secteur technologique que sont Apple et Google, mais certains acteurs du marché voient dans le lancement de son nouveau système d'exploitation Windows 8, prévu le 26 octobre, l'occasion pour le groupe de regagner du terrain.

Au titre de son quatrième trimestre fiscal, Microsoft a fait état d'une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, un an plus tôt.

Microsoft n'avait pas accusé de perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse en 1986.
La perte était cependant attendue, Microsoft ayant annoncé au début du mois le passage d'une charge comptable de 6,2 milliards de dollars au titre de la dépréciation de l'écart d'acquisition (goodwill) de sa division de services publicitaire en ligne, aQuantive, rachetée en 2007.

Le chiffre d'affaires de Microsoft a crû de 4% à 18 milliards de dollars, freiné toutefois par le ralentissement des ventes de PC équipés du célèbre système d'exploitation Windows. Le marché tablait sur des ventes de 18,1 milliards de dollars.

Crédibilité retrouvée

"Compte tenu du contexte macroéconomique, ces chiffres sont très bons", commente Trip Chowdhry, analyste pour Global Equities Research.
"Il y a beaucoup d'attentes pour les prochains produits Microsoft. Ils regagnent en crédibilité auprès des entreprises."

Microsoft a par ailleurs différé 540 millions de dollars de revenus Windows en raison d'une promotion proposée aux clients qui achèteront des ordinateurs équipés de Windows 7 avant le lancement de Windows 8.

En excluant la dépréciation mais en prenant en compte les revenus différés, Microsoft a dit avoir dégagé un bénéfice trimestriel de 67 cents par action.
Sur cette base, les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S s'attendaient à un bénéfice de 62 cents par action.

L'action Microsoft progressait de 2,5% en échanges d'après-Bourse, après avoir clôturé à 30,67 dollars sur le Nasdaq.

Le titre est en hausse de 10% depuis le début de l'année, alors que l'indice Nasdaq a gagné 14%, mais il demeure coincé autour de 30 dollars, un seuil qu'il n'a jamais réussi à dépasser durablement depuis la bulle internet de l'an 2000.

Première publication : 20/07/2012

  • INFORMATIQUE

    Microsoft dans le collimateur de l'Union européenne

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Microsoft chasse sur les terres d’Apple avec ses tablettes Surface

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Le bénéfice net de Microsoft atteint un niveau record de 5,87 milliards de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)