Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

Microsoft accuse la première perte de son histoire boursière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1986, Microsoft a annoncé, ce jeudi, une perte nette de 492 millions de dollars lors de la publication de ses résultats financiers trimestriels.

REUTERS - Microsoft a publié jeudi soir la première perte trimestrielle de son histoire en tant que société cotée, après avoir passé une lourde charge au titre de la dépréciation de son activité de services publicitaires en ligne.

Mais en excluant la dépréciation, qui avait été annoncée au début du mois, et en prenant en compte des revenus Windows différés, le numéro un mondial des logiciels a en réalité dépassé les attentes de Wall Street, ce qui faisait grimper le titre dans les échanges d'après-Bourse.

Microsoft a ces dernières années eu du mal à rivaliser avec les nouveaux géants du secteur technologique que sont Apple et Google, mais certains acteurs du marché voient dans le lancement de son nouveau système d'exploitation Windows 8, prévu le 26 octobre, l'occasion pour le groupe de regagner du terrain.

Au titre de son quatrième trimestre fiscal, Microsoft a fait état d'une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, un an plus tôt.

Microsoft n'avait pas accusé de perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse en 1986.
La perte était cependant attendue, Microsoft ayant annoncé au début du mois le passage d'une charge comptable de 6,2 milliards de dollars au titre de la dépréciation de l'écart d'acquisition (goodwill) de sa division de services publicitaire en ligne, aQuantive, rachetée en 2007.

Le chiffre d'affaires de Microsoft a crû de 4% à 18 milliards de dollars, freiné toutefois par le ralentissement des ventes de PC équipés du célèbre système d'exploitation Windows. Le marché tablait sur des ventes de 18,1 milliards de dollars.

Crédibilité retrouvée

"Compte tenu du contexte macroéconomique, ces chiffres sont très bons", commente Trip Chowdhry, analyste pour Global Equities Research.
"Il y a beaucoup d'attentes pour les prochains produits Microsoft. Ils regagnent en crédibilité auprès des entreprises."

Microsoft a par ailleurs différé 540 millions de dollars de revenus Windows en raison d'une promotion proposée aux clients qui achèteront des ordinateurs équipés de Windows 7 avant le lancement de Windows 8.

En excluant la dépréciation mais en prenant en compte les revenus différés, Microsoft a dit avoir dégagé un bénéfice trimestriel de 67 cents par action.
Sur cette base, les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S s'attendaient à un bénéfice de 62 cents par action.

L'action Microsoft progressait de 2,5% en échanges d'après-Bourse, après avoir clôturé à 30,67 dollars sur le Nasdaq.

Le titre est en hausse de 10% depuis le début de l'année, alors que l'indice Nasdaq a gagné 14%, mais il demeure coincé autour de 30 dollars, un seuil qu'il n'a jamais réussi à dépasser durablement depuis la bulle internet de l'an 2000.

Première publication : 20/07/2012

  • INFORMATIQUE

    Microsoft dans le collimateur de l'Union européenne

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Microsoft chasse sur les terres d’Apple avec ses tablettes Surface

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Le bénéfice net de Microsoft atteint un niveau record de 5,87 milliards de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)