Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

Moyen-orient

Jusqu'à 30 000 Syriens ont fui vers le Liban dans les dernières 48 heures

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2012

Entre 8 500 et 30 000 Syriens ont traversé la frontière libanaise durant les dernière 48 heures, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés qui fait part de sa "grande inquiétude". D'autres Syriens ont fui vers la Turquie, la Jordanie et l'Irak.

AFP - Jusqu'à 30.000 Syriens ont fui au Liban durant les dernières 48 heures, a déclaré vendredi à Genève la porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU lors d'un point presse.

"Des milliers de Syriens ont traversé la frontière du Liban hier. Selon les informations, ils sont entre 8.500 à 30.000 qui ont passé cette frontière au cours des dernières 48 heures", a-t-elle déclaré.

"Les Syriens fuient aussi vers la Turquie, la Jordanie, l'Irak, mais il y a un véritable exode vers le Liban", a-t-elle ajouté.

Durant la seule journée de jeudi, plus de 300 personnes, en majorité des civils, ont péri en Syrie, soit le bilan le plus lourd en 16 mois de révolte, selon un décompte de l'ONG Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) publié vendredi.



Le Haut-commissaire de l'ONU en charge des réfugiés Antonio Guterres a une nouvelle fois fait part vendredi de sa "grande inquiétude devant le nombre de personnes qui ont fui leurs foyers en Syrie" en raison des violences.

"Avec la propagation de la violence mortelle, je suis très gravement préoccupé par les milliers de civils syriens et de réfugiés qui ont été forcés de fuir leurs foyers", a déclaré M. Guterres, cité par le communiqué du HCR.

Le HCR s'est déclaré dans l'incapacité vendredi de donner un chiffre précis du nombre de personnes déplacées en Syrie. La semaine dernière, le HCR partait d'une estimaton de 1 million de personnes déplacées à l'intérieur du pays depuis l'éclatement du conflit.

Première publication : 20/07/2012

  • SYRIE

    Blessé dans l'attentat de Damas, le chef de la Sécurité nationale est décédé

    En savoir plus

  • SYRIE

    Nouvel affrontement en vue à l'ONU sur la mission d'observation

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens contrôlent la frontière irakienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)