Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

Une enquête sur les dessous de la guerre économique et de l’hyper concurrence. Un samedi sur deux, à 14h15.

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Dernière modification : 16/08/2012

Cinéma chinois : l'empire contre-attaque

La Chine déclare la guerre des images. Dans le 7ème art, les Chinois comptent concurrencer les maîtres américains. Pour y parvenir, leur stratégie est simple : copier les méthodes d’Hollywood pour fabriquer des "blockbusters". Le journal de l'intelligence économique d'Ali Laïdi a suivi une délégation chinoise en France en mai.

La presse chinoise s’est déplacée en nombre. Pour la promotion du deuxième festival de cinéma chinois en France, les organisateurs ont fait appel à une star internationale, l’actrice Gong Li, héroïne d’ " Adieu ma concubine ".
Pour elle, il y a deux types de cinéma chinois : "Un cinéma qui montre la manière de vivre des Chinois, dans leur vie réelle et quotidienne et qui expose leur manière aussi de penser. Et un deuxième cinéma, consacré à des films à grand budget, qui essaie de plaire au grand public."

Mais les Chinois ont des ambitions encore plus grandes : l’internationalisation de leur culture. Pas question de laisser les Américains la piller à travers des films comme Kung Fu Panda ou Mulan. Les Chinois veulent apprendre des maîtres américains du 7ème art pour mieux les concurrencer.
D’ailleurs, le vice-ministre chinois de la radiodiffusion, du cinéma et de la télévision pense que les cinéastes chinois devraient apprendre à faire des blockbusters mondiaux, afin de promouvoir la culture chinoise dans le monde entier.

Selon Damien Paccellieri, directeur des Éditions Écrans, les Chinois investissent dans de nombreux films américains comme Iron Man 3 et vont même faire un Chinawood ! C’est-à-dire un pôle de production et de promotion de films co-produits entre la Chine et les États-Unis. Selon Damien Paccellieri toujours, "James Cameron ne serait pas contre pour que des investisseurs chinois rentrent dans la capitalisation d'Avatar 2."
Bref, pour la contre-offensive chinoise, le modèle est américain.

Nous sommes allés au 65e festival de Cannes. Ici, producteurs, réalisateurs chinois et français se rencontrent. L’occasion pour la productrice Ning Ning de signer officiellement la co-production du prochain film du réalisateur français, Philippe Muyl, qui sera tournée en grande partie en Chine. " Le promeneur d’oiseau " est un film qui vante les valeurs de la famille et de l’éducation des enfants, thèmes chers à la culture chinoise.
Pourtant, selon Philippe Muyl, un changement s’est opéré ces dernières années. " Il y a une sorte de course effrénée à l'argent et les choses se perdent en route. Les valeurs qui étaient vraiment très importantes en Chine ont tendance à se dissiper ".

A Cannes, au bout du chemin, il y a toujours la fête ! Les Chinois ont parrainé la soirée du marché international. Le message est clair : il faudra désormais compter sur eux !
 

Par Kim VO DINH , Ali LAIDI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/10/2014 France

Start-up, la tentation de l'étranger

Avec la mondialisation, à quoi sert la nationalité des entreprises ? Plus à grand-chose vous diront les créateurs de start-up qui se fichent souvent de la couleur de l'argent....

En savoir plus

18/10/2014 Enseignement

Enseignement numérique : la francophonie à la traîne !

L'acronyme anglais MOOC signifie en français "cours ouvert en ligne et massif". Autrement dit, ce sont des cours sous forme de vidéo accessibles sur Internet. Il paraît que les...

En savoir plus

13/09/2014 Musique

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

Est-ce une réalité ou un malentendu ? Pour de nombreux artistes, la Commission européenne est en guerre contre la culture et voudrait transformer les arts en business. Alerté par...

En savoir plus

30/08/2014 Technologie

Israël et intelligence économique : Un modèle à suivre ?

Plongée au cœur des guerres économiques en France et à travers le monde en compagnie d'Ali Laïdi qui décrypte en plateau la face cachée des relations entre États et entreprises.

En savoir plus

19/07/2014 Technologie

Compétition digitale : pourquoi Google agace?

Le moteur de recherche est devenu l'ennemi public numéro un de nombreuses entreprises. Des géants du web, comme des sociétés traditionnelles, tous critiquent l'insatiable appétit...

En savoir plus