Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Economie

L'aide aux banques espagnoles n'a pas rassuré les marchés financiers

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/07/2012

L'Espagne est désormais contrainte de souscrire des emprunts sur dix ans au taux record de 7,45 %, intenable sur la durée. Le plan européen d'aide aux banques espagnoles validé vendredi n'a visiblement pas rassuré les marchés.

AFP - Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne se tendait lundi en tout début de matinée, dépassant largement les 7% pour atteindre un nouveau record, dans un marché dominé par la méfiance envers le pays qui fait face à une crise économique et financière sans précédent.

Vers 08H45 (06H45 GMT), le rendement espagnol qui évolue en sens inverse de la demande, atteignait 7,343%, contre 7,225% vendredi en clôture.

La situation de l'Espagne est au coeur des préoccupations et on craint de plus en plus que la 4e economie de la zone euro ne soit dans l'obligation de demander une aide financière globale et non plus seulement pour ses banques.

"Le regain d'inquiétude dans la zone euro va menacer les actifs risqués", soulignent les économistes du Crédit Agricole CIB.

A l'origine de ce mouvement, l'aggravation de la situation financière de l'Espagne après la demande d'aide de la région de Valence, une des plus importantes du pays, et des inquiétudes sur la capacité de la Grèce à respecter ses engagements financiers.

Sur le marché obligataire les taux des pays les plus fragiles s'envolaient signe de la méfiance des investisseurs.

Le taux long italien, dans le sillage de l'Espagne, dépassait largement les 6% à 6,302% contre 6,149% vendredi soir.

En revanche le taux d'emprunt du Bund allemand considéré comme valeur refuge, était en repli signe d'un regain d'acheteurs sur cet actif et s'inscrivait à 1,129% contre 1,164% vendredi.

Première publication : 23/07/2012

  • ZONE EURO

    Feu vert de l'Eurogroupe pour le plan d'aide aux banques espagnoles

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Des manifestants contre le plan de rigueur dispersés violemment à Madrid

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le Bundestag approuve la recapitalisation des banques espagnoles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)