Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

L'aide aux banques espagnoles n'a pas rassuré les marchés financiers

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/07/2012

L'Espagne est désormais contrainte de souscrire des emprunts sur dix ans au taux record de 7,45 %, intenable sur la durée. Le plan européen d'aide aux banques espagnoles validé vendredi n'a visiblement pas rassuré les marchés.

AFP - Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne se tendait lundi en tout début de matinée, dépassant largement les 7% pour atteindre un nouveau record, dans un marché dominé par la méfiance envers le pays qui fait face à une crise économique et financière sans précédent.

Vers 08H45 (06H45 GMT), le rendement espagnol qui évolue en sens inverse de la demande, atteignait 7,343%, contre 7,225% vendredi en clôture.

La situation de l'Espagne est au coeur des préoccupations et on craint de plus en plus que la 4e economie de la zone euro ne soit dans l'obligation de demander une aide financière globale et non plus seulement pour ses banques.

"Le regain d'inquiétude dans la zone euro va menacer les actifs risqués", soulignent les économistes du Crédit Agricole CIB.

A l'origine de ce mouvement, l'aggravation de la situation financière de l'Espagne après la demande d'aide de la région de Valence, une des plus importantes du pays, et des inquiétudes sur la capacité de la Grèce à respecter ses engagements financiers.

Sur le marché obligataire les taux des pays les plus fragiles s'envolaient signe de la méfiance des investisseurs.

Le taux long italien, dans le sillage de l'Espagne, dépassait largement les 6% à 6,302% contre 6,149% vendredi soir.

En revanche le taux d'emprunt du Bund allemand considéré comme valeur refuge, était en repli signe d'un regain d'acheteurs sur cet actif et s'inscrivait à 1,129% contre 1,164% vendredi.

Première publication : 23/07/2012

  • ZONE EURO

    Feu vert de l'Eurogroupe pour le plan d'aide aux banques espagnoles

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Des manifestants contre le plan de rigueur dispersés violemment à Madrid

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le Bundestag approuve la recapitalisation des banques espagnoles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)