Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

Amériques

Décès de Sally Ride, première Américaine à s'être envolée dans l'espace

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2012

Sally Ride, ancienne astronaute de la Nasa et première femme américaine à être allée dans l'espace en 1983, est morte lundi à l'age de 61 ans des suites d'un cancer du pancréas. Barack Obama a rendu hommage à cette "héroïne nationale".

AFP - Sally Ride, la première Américaine à avoir été dans l'espace, est décédée lundi à l'âge de 61 ans des suites d'un cancer du pancréas, a annoncé sa fondation.

Sally Ride s'était envolée pour la première fois dans l'espace en 1983 à bord d'une navette spatiale.

Le président américain Barack Obama, qu'elle avait soutenu en 2008, a tout de suite rendu hommage à cette "héroïne nationale", décrite comme "un modèle puissant" qui a "inspiré des générations de jeunes filles" pour aller toucher les étoiles.

L'ancienne astronaute de la NASA "s'est ensuite battue pour les aider à y aller en prônant davantage d'attention sur les maths et la science dans nos écoles", poursuit le communiqué du bureau du président.

"La vie de Sally nous a montré qu'il n'y pas de limites à ce qu'on peut faire", dit encore le communiqué au nom de Michelle et Barack Obama, ajoutant que sa contribution "perdurera des années durant".

Sally Ride, née en 1951 en Californie, était diplômée de physique et d'Anglais de la prestigieuse université de Stanford.

Elle est entrée à la NASA en 1978 après avoir répondu à une petite annonce dans le journal étudiant de sa faculté. C'était alors la première fois que la NASA acceptait des candidatures de la société civile, et aussi de femmes.

Mme Ride fut retenue avec 34 autres sur un total de 8.000 candidats.

Pour les Américains à cette époque, elle a aussi été la plus jeune à se rendre dans l'espace, à l'âge de 32 ans.

Sally Ride, après deux missions spatiales et 350 heures en apesanteur, a quitté la NASA en 1987 pour aller travailler à Stanford.
 

Première publication : 24/07/2012

  • ESPACE

    Des milliardaires américains à la conquête des astéroïdes

    En savoir plus

  • ESPACE

    Dernier vol pour la navette Discovery qui termine au musée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)