Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

SPORT

Pour Tony Parker, le rêve olympique devient réalité

Texte par Trésor KIBANGULA

Dernière modification : 27/07/2012

Participant pour la première fois aux Jeux olympiques, Tony Parker, le meneur de jeu tricolore et triple champion NBA (2003, 2005, 2007), espère décrocher une médaille à Londres, aux côtés de l’équipe de France de basket.

Premier joueur français à avoir remporté la NBA, Tony Parker disputera pour la première fois des Jeux olympiques avec l’équipe de France de basket. À son riche parcours de basketteur international, il manquait encore au Français une participation aux Olympiades.

Médaillé d’argent avec les Bleus au dernier championnat d’Europe, Tony Parker rêve désormais de décrocher une médaille aux Jeux olympiques. Un tel exploit constituerait pour lui un couronnement de son histoire avec les Bleus. "J’ai toujours adoré l’équipe de France, affirme Tony Parker dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24. Ce sentiment de fierté de représenter le pays, je l’ai eu très jeune : à partir de 14 ans, j’étais déjà en équipe de France des cadets. À 18 ans, en équipe de France junior, on a gagné le championnat d’Europe junior. Cela a créé une flamme en nous qui nous pousse à amener l’équipe de France le plus haut possible."

"Mon père, mon idole"

Performances de TP

Plus grand nombre de points sur un match : 55 points contre Minnesota (2008)
Plus grand nombre de passes décisives sur un match : 15 contre les Clippers (2006)
Plus grand nombre de rebonds sur un match : 10 ( à trois reprises )
Plus grand nombre de ballons volés sur un match : 6 ballons contre Seattle (2004)
Plus grand nombre de minutes jouées sur un match : 53 contre les Clippers (2005)

Aux Jeux de Londres, la France entamera le tournoi face aux États-Unis : un rêve d’enfance qui se concrétise pour Tony Parker. "J’ai toujours rêvé de les jouer depuis la première fois que j’ai vu les JO en 1992", explique le meneur de jeu tricolore. "À l’époque, la Dream Team avec Magic Johnson, Michael Jordan, Larry Bird nous a fait rêver. C’est donc un peu symbolique aujourd’hui de jouer contre les États-Unis", renchérit-il.

Symbolique aussi parce que TP est né d’un père américain, un ancien basketteur professionnel évoluant en France. C’est lui qui inspira le petit Tony dès son jeune âge. "C’était mon idole. En grandissant, je l’ai vu jouer : c’était un joueur très fort", confie Tony Parker, rappelant que Michael Jordan demeure l’autre sportif qui a influencé sa carrière.

Après un passage à l’INSEP à l’âge de 15 ans, il rejoint le PSG-Racing. Il est alors vite repéré par les recruteurs de San Antonio Spurs en 2001 et n’a que 19 ans lorsqu’il devient une de cinq pièces maîtresses des Spurs dans la ligue nord-américaine. Puis, les titres s’en suivent : triple champion NBA en 2003, 2005 et 2007, avec à la clé quatre sélections au NBA All-Star Game.

Blessure et lunettes

Depuis, Tony Parker est devenu l'un des piliers de l’équipe de France de basket. Pourtant, à quelques semaines des JO, Tony Parker a frôlé le forfait. Lors d’une petite soirée entre amis mi-juin dans un bar new-yorkais, il est blessé à l’œil gauche par un bout de verre lors d'une bagarre. "J’ai failli louper les Jeux à cause de cet accident. Maintenant, je vais mieux et peux me concentrer sur les JO", assure le basketteur français qui a obtenu le feu vert de son club pour participer à la compétition.

Soulagé, Tony Parker disputera donc les Jeux, avec des lunettes de protection. "C’est bizarre de jouer avec des lunettes parce que je n’ai pas l’habitude, mais je suis obligé de les porter pour des raisons d’assurance jusqu’à la fin des JO", explique-t-il. Ce qui ne l’empêche pas de "rester positif" et de rêver d'une finale entre l’équipe de France et les États-Unis à Londres.

Première publication : 24/07/2012

  • BASKET-NBA

    Tony Parker : "J’ai gagné le respect"

    En savoir plus

  • BASKET-BALL

    Quand le forfait de Noah aux JO enflamme Twitter

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    #Londres2012 : tweetez, vous êtes surveillés...

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)